Tokyo 2020

Décompte des médailles olympiques canadiennes

Gold medal icon 7
Silver medal icon 6
Bronze medal icon 11

Porte-drapeaux

Cérémonie d’ouverture

Cérémonie de clôture

Résumé des jeux

Sommaire des Jeux

Jeux de la XXXIIe Olympiade

Équipe Canada a remporté 24 médailles aux Jeux olympiques Tokyo 2020 – le deuxième meilleur total de tous les temps pour le pays à des Jeux olympiques d’été. Les sept médailles d’or ont égalé le nombre de médailles d’or décroché à Barcelone 1992 et représentent aussi le deuxième meilleur total de médaille d’or de l’histoire pour le Canada à des Jeux d’été. Dix-huit des médailles canadiennes (75 pour cent du nombre total) ont été remportées dans des épreuves féminines, toutes les médailles des hommes ayant été récoltées en athlétisme. 

Composition d’Équipe Canada

Dans des circonstances sans précédent, les Jeux ont été reportés d’un an et la période quadriennale habituelle n’a pas été respectée en raison de la pandémie de la COVID-19. Initialement prévus à l’été 2020, les Jeux ont eu lieu un an plus tard, s’amorçant officiellement le 23 juillet 2021 et se déroulant jusqu’au 8 août 2021. Malgré le changement des dates annoncé en mars 2020, ils seront toujours appelés les Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Résultats des Jeux de Tokyo 2020
Tableau des médailles des Jeux de Tokyo 2020

Tout comme à Rio 2016, le Canada a remporté six médailles en natation et six autres en athlétisme. L’histoire des Jeux à la piscine a été celle de Penny Oleksiak, qui est devenue l’athlète olympique la plus décorée de l’histoire du Canada quand elle a raflé trois médailles pour porter son total en carrière à sept. Elle a obtenu une médaille de bronze au 200 m style libre et elle a été la dernière nageuse des relais 4×100 m style libre et 4×100 m quatre nages chez les femmes.  

  • Penny Oleksiak à l'extérieur de la piscine
  • Kylie Masse

Maggie Mac Neil et Kylie Masse ont elles aussi remporté trois médailles chacune en natation. Mac Neil a ajouté à son titre mondial acquis en 2019 en raflant l’or au 100 m papillon en plus de faire partie des deux relais qui ont accédé au podium. Masse a mis la main sur l’argent dans les épreuves du 100 m et du 200 m dos avant d’être la première nageuse du relais quatre nages. Kayla Sanchez et Taylor Ruck ont toutes deux été doubles médaillées en vertu de leur contribution aux deux relais. 

Sur la piste d’athlétisme, Andre De Grasse n’a raté le podium dans aucune des six épreuves olympiques qu’il a disputées jusqu’ici en carrière, remportant trois autres médailles à Tokyo 2020. Le fait saillant a été sa médaille d’or au 200 m, obtenue en un étincelant temps record de 19,62 secondes, qui a suivi sa deuxième médaille de bronze d’affilée au 100 m. Il a par ailleurs été le dernier coureur du relais 4×100 m qui a obtenu le bronze, ce qui a permis à Aaron Brown et Brendon Rodney de mettre la main sur une deuxième médaille olympique de suite dans cette épreuve. 

  • Andre De Grasse cri de joie après sa victoire au 200 m à Tokyo 2020
  • L'équipe du relais masculin 4x100 m pose avec des drapeaux canadiens.
  • Mohammed Ahmed court sur la piste d'athlétisme

Damian Warner a remporté la première médaille d’or olympique de l’histoire du Canada au décathlon en accumulant 9018 points, un record olympique, devenant par le fait même le quatrième homme de l’histoire à passer le plateau des 9000 points. Il a été le meneur de l’épreuve d’une durée de deux jours du début à la fin. Il a ensuite été choisi pour être le porte-drapeau d’Équipe Canada à la Cérémonie de clôture des Jeux. 

Mohammed Ahmed a ajouté une médaille d’argent au 5000 m, devenant ainsi le premier Canadien à décrocher une médaille olympique dans une distance de fond sur piste. Evan Dunfee a remporté la première médaille olympique du Canada à l’épreuve du 50 km de marche, alors qu’il y est allé d’une impressionnante remontée à la fin de la course d’une durée de près de quatre heures pour s’emparer de la médaille de bronze. 

Le Canada a raflé des médailles dans deux sports d’équipe pour ses deuxièmes Jeux d’affilée. Après avoir remporté le bronze deux fois de suite à Londres 2012 et Rio 2016, l’équipe de soccer féminin a atteint son objectif de changer de couleur de médaille, décrochant l’or à l’issu d’un match qui a nécessité une séance de tirs au but face à la Suède en finale. Ce triomphe est survenu après qu’Équipe Canada ait surpris les États-Unis en l’emportant en demi-finales et à la suite d’un gain contre le Brésil en quarts de finale qui a aussi nécessité une séance de tirs au but. Le Canada a par ailleurs mis la main sur une médaille de bronze au softball, sport qui faisait partie du programme olympique pour la première fois depuis Beijing 2008

  • Jessie Fleming célébrant un but

Le Canada a obtenu l’or dans une épreuve d’aviron chez les femmes pour la première fois en 25 ans quand l’équipage du huit de pointe féminin a mené la finale de bout en bout. Il s’agissait de l’une des deux médailles canadiennes en aviron puisque Caileigh Filmer et Hillary Janssens se sont emparées du bronze dans l’épreuve féminine du deux de pointe. 

Maude Charron est devenue la deuxième athlète canadienne à remporter une médaille d’or olympique en haltérophilie quand elle s’est imposée dans l’épreuve féminine chez les 64 kg. À la dernière journée des Jeux, Kelsey Mitchell est devenue la deuxième cycliste sur piste du Canada, homme ou femme, à rafler l’or olympique en vertu de sa victoire au sprint féminin. C’était la deuxième médaille que le Canada remportait au Vélodrome d’Izu, après le bronze de Lauriane Genest au keirin. 

Alors que des épreuves féminine de canoë étaient disputées pour la première fois aux Jeux olympiques, Laurence Vincent Lapointe a raflé deux médailles. Elle a obtenu une médaille de bronze au C-1 200 m avant de faire équipe avec Katie Vincent et de mettre la main sur le bronze au C-2 500 m. 

Pour la toute première fois, le Canada a remporté plus d’une médaille en judo à une même édition des Jeux olympiques quand Jessica Klimkait et  Catherine Beauchemin-Pinard ont chacune décroché le bronze dans leurs catégories de poids respectives pour devenir les premières judokas canadiennes à accéder à un podium olympique chez les femmes. 

La plongeuse Jennifer Abel a remporté la deuxième médaille olympique de son illustre carrière, mettant la main sur l’argent au 3 m synchro avec sa partenaire Mélissa Citrini-Beaulieu.

  • Une judoka célèbre sa victoire
  • Les plongeuse canadiennes Jennifer Abel, à droite, et Mélissa Citrini-Beaulieu réagissent à leur médaille d'argent après l'épreuve du tremplin de 3 m synchro aux Jeux olympiques de Tokyo 2020

Ville hôte de Tokyo 2020

La capitale du Japon a accueilli les Jeux de la XXXII Olympiade.

Il s’agissait de la deuxième fois que les Jeux olympiques avaient lieu à Tokyo, ville qui avait auparavant accueilli le monde en 1964. Tokyo avait aussi été choisie pour présenter les Jeux olympiques de 1940, qui ont par la suite été annulés en raison de la Deuxième Guerre mondiale.

Tokyo est la cinquième ville parmi toutes, mais la première en Asie, à accueillir les Jeux olympiques d’été plus d’une fois, après Athènes, Paris, Londres et Los Angeles. Le Japon a aussi accueilli deux éditions des Jeux olympiques d’hiver, soit Sapporo 1972 et Nagano 1998, ce qui en fait le troisième pays, derrière les États-Unis et la France, à accueillir au moins quatre éditions des Jeux olympiques.

Tokyo a obtenu le droit de présenter les Jeux olympiques de 2020 à l’occasion de la 125e Session du Comité international olympique (CIO) qui a eu lieu le 7 septembre 2013. La ville a reçu 60 votes et a ainsi défait Istanbul qui, au troisième tour, avait obtenu 36 votes. Madrid avait été éliminée après le deuxième tour de scrutin. Quatre ans plus tôt, Tokyo avait terminé troisième pour l’obtention des Jeux olympiques de 2016 qui avaient été accordés à Rio.

Pays hôte de Tokyo 2020

Archipel composé de quatre îles principales (Hokkaido, Honshu, Shikoku, Kyushu), le Japon se situe entre l’océan Pacifique Nord et la mer du Japon, à l’est de la péninsule coréenne. Tokyo se trouve sur l’île de Honshu, la plus grande des îles.

Avec une population de près de 127 millions de personnes, le Japon est le 11e pays le plus populeux au monde. Plus de 98 % de la population est de souche japonaise. Le pays compte la troisième espérance de vie la plus longue au monde, derrière Monaco et Macao. À Tokyo même, on trouve 38 millions de personnes, ce qui en fait la plus grande ville du pays.

Le Japon est gouverné par un régime parlementaire, mais avec une monarchie constitutionnelle. La langue officielle du pays est le japonais. L’hymne national du Japon, « Kimigayo », a été adopté en 1999, avant quoi il avait été non officiel depuis 1883. Ses paroles remontent au 10e siècle, ce qui en fait les paroles les plus anciennes du monde pour un hymne national.

Le Japon suit le fuseau horaire de l’heure normale du Japon, qui a 14 heures d’avance sur l’heure normale de l’Est.

Mascottes

La mascotte olympique de Tokyo 2020 «Miraitowa», à gauche, et la mascotte paralympique «Someity», à droite. (Photo AP / Eugene Hoshiko)

Miraitowa est la mascotte des Jeux olympiques de 2020 à Tokyo. Un proverbe japonais traditionnel qui signifie bien apprendre les anciennes traditions et acquérir de nouvelles connaissances de celles-ci est à l’origine de la personnalité de la mascotte, combinant un côté conservateur qui respecte la tradition et un côté novateur qui aime les informations et les idées de pointe. Son nom reflète également cela, avec « Mirai » signifiant « futur » et « Towa » signifiant éternité. Très sportif avec un sens aigu de la justice, le talent particulier de Miraitowa est la capacité de se déplacer instantanément comme un ninja. On retrouve sur son corps et sa tête, le même motif indigo ichimatsu que sur l’emblème des Jeux.

Le flambeau olympique de Tokyo 2020

La torche olympique allumée sur fond noir.

Avec son motif de cerisier en fleur, le flambeau utilisé pour le relais de la flamme olympique de Tokyo 2020 a été conçu avec l’histoire et le peuple japonais comme toile de fond. Environ 30 % du flambeau est fait d’aluminium recyclé, utilisé à l’origine dans la construction de maisons après le séisme de 2011 sur la côte Pacifique du Japon, ce qui signifie les efforts nippons de reconstruction et de durabilité.

La flamme émerge entre cinq « pétales de fleur », qui représentent les anneaux olympiques. Les flammes fusionnent au centre pour former une lumière brillante qui rappelle la flamme olympique et le concept de Tokyo 2020 : « L’espoir illumine notre chemin ».

Les médailles de Tokyo 2020

Les trois médailles olympiques de Tokyo 2020.

À l’instar de la torche olympique, les médailles décernées aux athlètes à Tokyo 2020 contribuent à une vision de durabilité. Depuis l’annonce du projet des médailles de Tokyo 2020 en février 2017, environ 5 000 médailles ont été produites pour les Jeux olympiques et paralympiques à partir d’appareils électroniques comme des téléphones portables – tous offerts en don par les Japonais. Ce processus suit les traces de Vancouver 2010, où les médailles ont été fabriquées à partir de télévisions, d’ordinateurs et de claviers recyclés.

Comme le veut la tradition, le devant des médailles montre Nike, la déesse grecque de la victoire, représentée devant le stade Panathinaikos avec le nom officiel des Jeux ainsi que les anneaux olympiques. Pour concevoir le revers des médailles, Tokyo 2020 a organisé une compétition publique qui a reçu plus de 400 participations. Les médailles veulent rappeler des pierres naturelles qui brillent après avoir été polies, symbolisant les thèmes de la lumière et de la brillance.

Sites de compétition de Tokyo 2020

Tokyo 2020 : Sites de la Zone de la baie de Tokyo
Tokyo 2020 : Sites de la Zone Héritage
Tokyo 2020: Sites hors zone

Médaillés canadiens

Épreuve Athlète Rang Sport
Relais 4x100 m style libre - FemmesPenny Oleksiak, Kayla Sanchez, Margaret Mac Neil, Rebecca Smith Taylor Ruck,ArgentNatation
Tremplin 3 m synchro - FemmesJennifer Abel, Mélissa Citrini-Beaulieu,ArgentPlongeon
100 m papillon - FemmesMargaret Mac NeilOrNatation
57 kg - Femmes Jessica KlimkaitBronze Judo
100 m dos - FemmesKylie MasseArgentNatation
Softball - FemmesDanielle Lawrie, Emma Entzminger, Erika Polidori, Janet Leung, Jenna Caira, Jennifer Gilbert, Jennifer Salling, Joey Lye, Kaleigh Rafter, Kelsey (Jenkins) Harshman, Larissa Franklin, Lauren Regula, Natalie Wideman, Sara Groenewegen, Victoria HaywardBronzeSoftball
63 kg - FemmesCatherine Beauchemin-PinardBronzeJudo
64 kg - Femmes Maude CharronOrHaltérophilie
200 m style libre - FemmesPenny OleksiakBronzeNatation
Deux de pointe - FemmesCaileigh Filmer, Hillary JanssensBronzeAviron
Huit de pointe - FemmesLisa Roman, Kasia Gruchalla-Wesierski, Christine Roper, Andrea Proske, Susanne Grainger, Madison Mailey, Sydney Payne, Avalon Wasteneys, Kristen KitOr Aviron
200 m dos - FemmesKylie Masse ArgentNatation
Relais 4x100 m quatre nages - FemmesKylie Msse, Sydney Pickrem, Margaret Mac Neil, Penny OleksiakBronze Natation
100 m - HommesAndre De GrasseBronze Athlétisme
200 m - HommesAndre De Grasse OrAthlétisme
C-1 200 m - FemmesLaurence Vincent LapointeArgentCanoë-kayak de vitesse
Keirin - FemmesLauriane GenestBronzeCyclisme sur piste
Décathlon - HommesDamian WarnerOr Athlétisme
Marche 50 km - HommesEvan DunfeeBronze Athlétisme
5000 m - HommesMohammed AhmedArgentAthlétisme
Relais 4x100 m - HommesAaron Brown, Jerome Blake, Brendon Rodney, Andre De GrasseBronzeAthlétisme
Femmes Adriana Leon, Allysha Chapman, Ashley Lawrence, Christine Sinclair, Deanne Rose, Desiree Scott, Evelyne Viens, Janine Beckie, Jayde Riviere, Jessie Fleming, Julia Grosso, Jordyn Huitema, Kadeisha Buchanan, Kailen Sheridan, Nichelle Prince, Quinn, Shelina Zadorsky, Stephanie Labbé, Vanessa Gilles, Sophie Schmidt, Gabrielle Carle, Erin McLeodOrSoccer
C-2 500 m - FemmesLaurence Vincent Lapointe, Katie VincentBronzeCanöe-kayak de vitesse
Sprint individuel - FemmesKelsey MitchellOr Cyclisme sur piste

Total cumulatif de médailles

Pays Or Argent Bronze Total
États-Unis 39 41 33 113
Chine 38 32 18 88
Japon 27 14 17 58
Grande-Bretagne 22 21 22 65
ROC 20 28 23 71
Australie 17 7 22 46
Pays-Bas 10 12 14 36
France 10 12 11 33
Allemagne 10 11 16 37
Italie 10 10 20 40
Canada 7 6 11 24
Brésil 7 6 8 21
Nouvelle-Zélande 7 6 7 20
Cuba 7 3 5 15
Hongrie 6 7 7 20
Corée 6 4 10 20
Pologne 4 5 5 14
République tchèque 4 4 3 11
Kenya 4 4 2 10
Norvège 4 2 2 8
Jamaïque 4 1 4 9
Espagne 3 8 6 17
Suède 3 6 0 9
Suisse 3 4 6 13
Danemark 3 4 4 11
Croatie 3 3 2 8
Iran 3 2 2 7
Serbie 3 1 5 9
Belgique 3 1 3 7
Bulgarie 3 1 2 6
Slovénie 3 1 1 5
Ouzbékistan 3 0 2 5
Géorgie 2 5 1 8
Taipei chinois 2 4 6 12
Turquie 2 2 9 13
Grèce 2 1 1 4
Ouganda 2 1 1 4
Équateur 2 1 0 3
Irlande 2 0 2 4
Israël 2 0 2 4
Qatar 2 0 1 3
Bahamas 2 0 0 2
Kosovo 2 0 0 2
Ukraine 1 6 12 19
Biélorussie 1 3 3 7
Roumanie 1 3 0 4
Venezuela 1 3 0 4
Inde 1 2 4 7
Hong Kong, Chine 1 2 3 6
Philippines 1 2 1 4
Slovaquie 1 2 1 4
Afrique du Sud 1 2 0 3
Autriche 1 1 5 7
Égypte 1 1 4 6
Indonésie 1 1 3 5
Ethiopie 1 1 2 4
Portugal 1 1 2 4
Tunisie 1 1 0 2
Estonie 1 0 1 2
Fidji 1 0 1 2
Lettonie 1 0 1 2
Thaïlande 1 0 1 2
Bermudes 1 0 0 1
Maroc 1 0 0 1
Porto Rico 1 0 0 1
Colombie 0 4 1 5
Azerbaïdjan 0 3 4 7
République dominicaine 0 3 2 5
Arménie 0 2 2 4
Kirghizistan 0 2 1 3
Mongolie 0 1 3 4
Argentine 0 1 2 3
Saint-Marin 0 1 2 3
Jordanie 0 1 1 2
Malaisie 0 1 1 2
Nigeria 0 1 1 2
Bahrein 0 1 0 1
Lituanie 0 1 0 1
Namibie 0 1 0 1
Macédoine du Nord 0 1 0 1
Arabie saoudite 0 1 0 1
Turkménistan 0 1 0 1
Kazakhstan 0 0 8 8
Mexique 0 0 4 4
Finlande 0 0 2 2
Botswana 0 0 1 1
Burkina Faso 0 0 1 1
Ghana 0 0 1 1
Grenade 0 0 1 1
Côte d'Ivoire 0 0 1 1
Koweït 0 0 1 1
Moldavie 0 0 1 1
Syrie 0 0 1 1

Équipes