Quatre athlètes saluent la foule de leur kayak

Alanna Bray-Lougheed

Biographie

Alanna Bray-Lougheed a goûté à la compétition de niveau national quand elle a remporté la course de canoë de guerre (C-15) avec son club de Burloak aux Championnats canadiens de 2009. En 2012, elle a remporté le titre national senior au C-4 200 m et a répété l’exploit en 2013. Elle a aussi représenté l’Ontario aux Jeux d’été du Canada en 2013, remportant quatre médailles. 

Elle a été nommée au sein de l’équipe nationale pour la première fois en 2015 après avoir remporté les titres nationaux du K-2 200 m et du K-2 500 m avec Lizzy Bates. Aux Championnats du monde des moins de 23 ans, elle a atteint la finale A du K-4 500 m et la finale B du K-2 500 m.

En 2016, elle a remporté trois autres titres nationaux, soit au C-4 200 m, au K-4 500 m et au K-2 1000 m où Teneale Hatton et elles ont devancé leurs plus proches poursuivantes par plus de quatre secondes.  Aux Championnats du monde des moins de 23 ans de 2016, sa coéquipière Madeline Schmidt et elle ont atteint la finale A du K-2 500 m.

L’année 2017 marqua la première participation de Bray-Lougheed à une étape de Coupe du monde de l’ICF, faisant équipe avec Natalie Davison sur plusieurs distances de K-2. Leur fait saillant sur le circuit de la Coupe du monde s’est produit au K-2 200 m en Serbie où le duo a atteint sa première finale A ensemble. Aux Championnats du monde de 2017, elle a participé à une autre finale A, cette fois avec Courtney Stott au K-2 1000 m.

L’année suivante comprenait deux autres étapes de la Coupe du monde et une autre participation à une finale A, cette fois au sein de l’équipage du K-4 500 m. Elle a une fois de plus participé aux Championnats du monde, prenant le septième rang avec Davison au K-2 1000 m. Aux Championnats panaméricains, elle a remporté ses premières médailles internationales, décrochant l’or avec Andréanne Langlois au K-2 200 m, puis l’argent au K-4 1000 m.

Après avoir raté l’occasion de se faire une place au sein de l’équipe canadienne pour la Coupe du monde en 2019, Bray-Lougheed a songé à accrocher sa pagaie pour de bon. Cependant, après avoir obtenu sa place pour les Jeux panaméricains de Lima 2019, elle a retrouvé sa motivation et a mis le cap sur ce nouvel objectif. Elle a remporté l’or avec Langlois au K-2 500 m et a aidé l’équipage féminin du K-4 500 m à remporter une troisième médaille d’or consécutive à ces Jeux.

À propos d’Alanna

Débuts : A commencé à pagayer à l’âge de 10 ans quand sa mère l’a inscrite à des cours au club local après avoir acheté un canot pour leur chalet, sans savoir comment pagayer… Autres intérêts : A terminé ses études en 2018 à l’Université Mount Saint Vincent avec un baccalauréat ès sciences en nutrition-diététique humaine appliquée… Elle aimerait devenir diététicienne du sport ou travailler au développement de produits alimentaires pour les athlètes… Est une ambassadrice de l’organisme Rapides et radieuses, motivant les jeunes femmes à rester actives et à atteindre leurs objectifs… Aime cuisine, trouver de la nouvelle musique, découvrir de nouveaux cafés dans les villes où elle est en compétition et tout ce qui touche au café… De tout et de rien : On la surnomme « Lanny »… Sa devise favorite : « L’adversité peut briser certaines personnes et pousser d’autres à briser des records »…

Palmarès international

Jeux panaméricains : 2019 - OR (K-2 500 m), OR (K-4 500 m)

Championnats du monde de l’ICF : 2018 - 7e (K-2 1000 m), 14e (K-2 200 m); 2017 – 6e (K-2 1000 m), 11e (K-4 500 m) 

Championnats panaméricains de la COPAC : 2018 - OR (K-2 200 m), ARGENT (K-4 1000 m)

Championnats du monde U23 de l’ICF : 2016 - 9e (K-2 500 m); 2015 – 5e (K-4 500 m), 15e (K-2 500 m)