Madeline Schmidt

Biographie

Madeline Schmidt a représenté le Canada pour la première fois à l’échelle internationale aux Championnats du monde juniors de 2011 où elle a atteint la finale au K-2 200 m. Deux années plus tard, elle allait décrocher le bronze aux Mondiaux juniors dans l’épreuve du K-1 200 m. Après cette saison 2013 où elle a connu de nombreux succès, elle a cependant eu des difficultés avec sa santé mentale dans les années qui ont suivi. Elle rend hommage à sa famille, ses amis et ses entraîneurs, qui ont su créer un solide système de soutien autour d’elle pour ainsi l’amener à demander de l’aide et à prendre le temps qu’il fallait pour venir à bout de sa dépression. 

En 2016, Schmidt a participé à deux étapes de la Coupe du monde et elle a fait partie de l’équipage du K-4 200 m qui a atteint la finale A à chacune de ses épreuves, tout en disputant aussi le K-2 500 m. Cette année-là, elle a participé aux Championnats du monde U23 pour la première fois et atteint la finale du K-2 500 m en compagnie d’Alanna Bray-Lougheed. Schmidt de nouveau participé aux Mondiaux U23 en 2017, où elle a disputé trois épreuves et notamment atteint la finale A du K-1 500 m.  

Schmidt a réintégré les rangs de l’équipe de la Coupe du monde en 2018 et elle a atteint la finale A du K-4 500 m dans les deux étapes où elle était inscrite. Elle a disputé les Mondiaux U23 une dernière fois et ensuite fait ses débuts aux Championnats du monde de l’IFC. À cette compétition, elle a fait partie de l’équipage qui a atteint la finale A du K-4 500 m. Un mois plus tard, l’équipe de K-4 a célébré la conquête de sa première médaille d’or à l’échelle internationale ensemble à l’occasion des Championnats panaméricains 2018 tenus à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse. Schmidt a doublé son total de médailles à cette compétition en allant chercher la médaille d’or au K-1 1000 m. 

Schmidt a participé à deux étapes de la Coupe du monde en 2019. À Duisbourg, elle a atteint la finale A du K-1 1000 m. Elle a ensuite disputé l’épreuve du K-1 500 m aux Championnats du monde. 

À propos de Madeline

Débuts : Elle a commencé à pagayer à l’âge de huit ans… A décidé de pratiquer le kayak plutôt que la natation parce que ça lui permettait d’être en plein air plus souvent… Rêve de participer aux Jeux olympiques depuis qu’elle a regardé les Jeux avec sa mère quand elle était enfant et vu à quel point les pagayeuses étaient fortes ; elle avait dit vouloir les imiter alors sa mère l’a emmenée au club de canoë… Sa mère Louise était membre de l’équipe nationale de canoë-kayak quand elle était jeune… Autres intérêts : Travaille comme coordonnatrice des réseaux sociaux pour l’organisme sans but lucratif Rapides et radieuses, qui cherche à habiliter les jeunes filles et les adolescentes par l’entremise du sport… Aime créer des choses, par exemple en faisant du dessin, de la lecture, de la couture ou de l’écriture… Pendant la saison morte, aime aller au grand air faire de la randonnée pédestre et du vélo… De tout et de rien : On la surnomme « Maddy »… Citation favorite : « Aujourd’hui tu es toi, c’est plus vrai que vrai. Il n’y a pas un vivant qui soit plus toi que toi ! » – Dr Seuss… 

Palmarès international

Championnats du monde de l’ICF : 2019 - 24e (K-1 500 m); 2018 - 9e (K-4 500 m)

Championnats panaméricains de la COPAC: 2018 - OR (K-1 1000 m), OR (K-4 500 m)

Championnats du monde U23 de l’ICF : 2018 - 14e (K-1 500 m); 2017 - 15e (K-1 200 m), 9e (K-1 500 m), 12e (K-4 500 m); 2016 - 9e (K-2 500 m), 11e (K-4 500 m)

Championnats panaméricains juniors : 2013 – BRONZE (K-1 200 m), 6e (K-1 500 m); 2011 – 8e (K-2 200 m)