Une nageuse célèbre une victoire

Margaret Mac Neil

Décompte des médailles olympiques canadiennes

Gold medal icon 1
Silver medal icon 1
Bronze medal icon 1

Biographie

Margaret Mac Neil a été triple médaillée à ses débuts olympiques à Tokyo 2020. Une journée après avoir gagné l’argent au relais 4×100 m style libre, Mac Neil a décroché l’or au 100 m papillon en établissant un record canadien et des Amériques de 55,59 secondes. Elle a terminé les Jeux en gagnant le bronze et en établissant un autre record canadien au relais 4×100 m quatre nages, dans lequel elle a nagé la portion du papillon.

À ses débuts aux Championnats du monde de la FINA en 2019, Maggie Mac Neil a offert une performance remarquable lui permettant de décrocher le titre mondial au 100 m papillon. Elle a fracassé les records du Canada, de l’Amérique et du Commonwealth avec son chrono de 55,83 secondes. Ces championnats du monde étaient sa première compétition internationale senior et en finale, elle a vaincu la Suédoise Sarah Sjöström, championne olympique en titre, quadruple championne du monde et détentrice du record du monde. Mac Neil a aussi raflé deux médailles de bronze dans les relais 4×100 m style libre et 4×100 m quatre nages, tout en établissant de nouveaux records nationaux dans les deux cas. Elle a été nommée révélation de l’année par Natation Canada.

Mac Neil avait auparavant représenté le Canada aux Championnats pan-pacifiques junior en 2018, où elle a établi un record de compétition qui lui a permis de décrocher la médaille d’or au 100 m papillon. Elle a également contribué à la récolte de trois médailles au relais. Elle avait aussi déjà participé aux Championnats pan-pacifiques junior en 2016 et aux Championnats du monde junior de la FINA en 2015.

Mac Neil évolue dans les rangs universitaires avec l’Université du Michigan. En 2019, elle a été proclamée recrue de l’année de l’Association Big Ten après avoir remporté quatre titres d’association. Aux Championnats de la NCAA en 2019, elle a fini deuxième à l’épreuve du 200 verges papillon. À la suite de sa deuxième saison en 2019-2020, elle a été nommée nageuse de l’année dans l’Association Big Ten et athlète féminine de l’année à l’Université du Michigan  après avoir décroché six titres aux Championnats de l’Association Big Ten. Elle a par ailleurs été nommée sur l’équipe d’étoiles nationale universitaire américaine.

À propos de Margaret

Débuts : Elle a commencé à nager à l’âge de deux ans… Elle a disputé sa première compétition avec le Club aquatique de London à l’âge de huit ans… Elle a été attirée par la natation pour se faire des amis et alimenter son esprit compétitif…Autres intérêts : Elle aime lire, coudre et voyager… Elle joue du violon depuis l’âge de cinq ans et de la clarinette depuis l’âge de 12 ans… Elle désire faire carrière en droit ou en médecine…De tout et de rien : Elle a dit que le plus grand obstacle qu’elle a dû surmonter a été des problèmes d’asthme sévère… La nageuse américaine Missy Franklin est une grande source d’inspiration… Sa citation favorite : « La zone de confort est un bel endroit, mais rien n’y pousse »… Avant ses courses, elle a comme rituel de s’asperger d’eau 15 fois avant de monter sur les blocs et elle frappe la plaque du pied trois fois…

Faits saillants olympiques

Jeux Sport Épreuve Rang
Tokyo 2020Natation Relais 4x100 m style libre - femmesArgent
Tokyo 2020Natation 100 m papillon - femmesOr
Tokyo 2020Natation Relais 4x100 m quatre nages - femmesBronze

Palmarès international

Jeux olympiques : 2020 - BRONZE ( Relais 4x100 m quatre nages ), OR ( 100 m papillon), ARGENT (relais 4x100 m style libre)

Championnats du monde de la FINA : 2019 – OR (100 m papillon), BRONZE (relais 4x100 m quatre nages), BRONZE (relais 4x100 m style libre), 5e (relais 4x100 m quatre nages mixte)

Championnats panpacifiques juniors : 2018 – OR (100 m papillon), ARGENT (relais 4x100 m quatre nages), ARGENT (relais 4x100 m quatre nages mixte), BRONZE (relais 4x100 m style libre), 6e (100 m style libre), 11e (100 m dos)