Biographie :

Skylar Park a offert une performance remarquable aux Championnats du monde juniors de taekwondo de 2016, à Burnaby, en Colombie-Britannique où elle a remporté l’or chez les 59 kg.

C’est aussi en 2016 qu’elle a participé à sa première compétition internationale dans les rangs seniors, avant de compléter sa transition en 2017. C’est à ce moment qu’elle a réalisé que d’éviter les erreurs et de croire qu’elle appartenait à la crème mondiale serait un facteur aussi important pour ses succès que sa force physique.

Cette compréhension lui a permis de réaliser des faits saillants en carrière en 2019, notamment une médaille de bronze aux Championnats du monde de taekwondo et une médaille d’argent aux Jeux panaméricains à Lima, concluant l’année avec huit podiums en 11 compétitions internationales.

À PROPOS DE SKYLAR

Début : Elle dit pratiquer le taekwondo depuis qu’elle sait marcher, commençant au dojang de sa famille quand elle avait deux ans… Son père (qui est aussi son entraîneur) et son grand-père sont tous les deux maîtres de taekwondo… 16 membres de sa famille détiennent une ceinture noire, notamment ses deux frères cadets, sa mère, son père, son grand-père, ses tantes, ses oncles et ses cousins… Sa grand-mère dit ne pas avoir besoin de ceinture noire puisque tous les autres membres de sa parenté peuvent la protéger…

Autres intérêts : Étudiante au programme en ligne de kinésiologie de l’Université du Manitoba…