Biographie :

Evan Dunfee a écrit une page d’histoire aux Championnats du monde d’athlétisme 2019 en décrochant le bronze, devenant le premier médaillé canadien de l’histoire du 50 km marche à cette rencontre mondiale biennale. En raison du temps très chaud et très humide à Doha au Qatar, la course a démarré tout juste avant minuit le jour de son 29e anniversaire de naissance et il a franchi la ligne d’arrivée autour de 4 h du matin. Il s’est lentement, mais sûrement frayé un chemin parmi le groupe, passant du 30e au 15e rang à mi-chemin dans l’épreuve, puis il a grimpé au cinquième rang avec 10 km à franchir. Après avoir peiné vers la fin de récentes épreuves, Dunfee a été en mesure de maintenir le cap et y aller d’une dernière pousser pour se faire une place sur le podium, passant au quatrième, puis au troisième rang dans le dernier kilomètre. 

Il avait presque remporté une médaille dans le cadre d’une autre grande rencontre internationale trois ans plus tôt. Pendant quelques heures aux Jeux de Rio en 2016, tout semblait indiquer que Dunfee allait remporter une médaille de bronze au 50 km marche. Après avoir mené l’épreuve au 35e kilomètre, il a franchi la ligne d’arrivée au quatrième rang pour ensuite être surclassé pour se retrouver sur le podium après la disqualification du Japonais Hirooki Arai qui a semblé avoir poussé Dunfee dans les derniers kilomètres. Cependant, quand le jury d’appel a réintégré le résultat d’Arai, Dunfee a fait preuve d’un grand esprit sportif en laissant passer la situation sans contester le résultat. Le chrono de 3 :41 :38 de Dunfee était un record canadien et son quatrième rang a été la meilleure performance à vie d’un Canadien dans cette épreuve aux Jeux olympiques. Plus tôt au cours des Jeux, il avait récolté une 10e place au 20 km marche. 

Evan Dunfee avait précédemment réalisé son meilleur résultat en carrière aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto où il a remporté l’or à la course sur 20 km devant famille et amis. Il l’a remporté avec une minute et 19 secondes d’avance sur son coéquipier Inaki Gomez. Par la suite, il a terminé au 12e rang à deux reprises aux Championnats du monde de World Athletics (autrefois l’IAAF) en 2015 à Beijing, aux épreuves du 20 km et du 50 km. Il a terminé cette année en abaissant le record canadien pour la première fois au 50 km à Melbourne (Australie). Son temps de 3:43:45 est quatre minutes plus rapide que l’ancien record que détenait Marcel Jobin depuis 1981. 

En mai 2016, Evan s’est joint à Inaki Gomez, Benjamin Thorne et Mathieu Bilodeau et ensemble ils ont remporté les Championnats du monde de marche par équipes de World Athletics. Ses trois coéquipiers avaient déjà terminé au 4e rang, à un point du podium de la Coupe de marche de World Athletics en 2014. Evan a aussi enregistré le record canadien du 20 km de marche en 1:20:13 à cette compétition. Ce temps a ensuite été battu par Inaki et Benjamin, mais il reste son meilleur temps personnel. Il a remporté la médaille d’or de l’épreuve du 20 km marche aux Championnats de la NACAC 2018 à Toronto.

Evan a fait ses débuts au sein de l’équipe nationale en 2006 et depuis, il a participé aux Championnats du monde jeunesse (2007), juniors (2008) et seniors (2013, 2015, 2017 et 2019) de World Athletics. Dunfee travaille avec l’entraîneur Gerry Dragomir depuis qu’il participe aux épreuves de marche à l’âge de 10 ans.

À PROPOS D’EVAN

Débuts : Il a commencé à faire de la marche à l’âge de 10 ans et sa première victoire a été à une épreuve de 800 m… Il a toujours aimé la course, mais il a obtenu du succès en marche très tôt et a décidé de continuer dans cette voie… Ses débuts en course datent de sa 4e année à l’école. Pour chaque tour de 500 m complété, chaque élève obtenait un bâtonnet de bois. C’est ce qui l’a motivé à s’inscrire au club d’athlétisme local… Il désire participer aux Jeux olympiques depuis l’âge de neuf ans; cela semblait amusant et il désirait être bon dans une discipline … Autres intérêts : Il a obtenu son diplôme en kinésiologie de l’Université de la Colombie-Britannique en mai 2014… Il est un fervent défenseur du sport sans dopage et il se tient à l’affût de toutes les nouvelles qui se rapportent au monde de l’athlétisme… En 2018, il a célébré le 25e anniversaire de l’organisme SportJeunesse en marchant 25 km par jour et il a pris la parole devant 10 000 enfants dans 25 écoles à propos de la valeur du sport et de l’établissement d’objectifs; il a amassé plus de 26 000 $ pour cet organisme caritatif dont il est l’ambassadeur … Il travaille à temps partiel à l’Anneau olympique de Richmond comme préposé au musée et aux activités… De tout et de rien : Son père Don est un ancien nageur qui a entraîné des athlètes de Munich 1972… Son arrière-grand-oncle, William « Rover » Forsyth, a participé au marathon des Jeux de 1912… Il passe habituellement ses hivers avec un groupe de marcheurs internationaux qui s’entraînent ensemble en Australie…