Biographie :

Rachel HonderichDepuis le premier tournoi national auquel elle a participé quand elle était jeune, Rachel Honderich sait qu’elle veut être la meilleure joueuse au pays un jour. En 2010, elle a été sacrée championne canadienne des moins de 14 ans en simple et en double. L’année suivante, elle était nommée championne canadienne en simple chez les moins de 16 ans. En 2012, elle était la meilleure joueuse de moins de 17 ans de la région panaméricaine. En 2013, elle a été admise au niveau sénior et a remporté la médaille de bronze de l’épreuve en simple des Championnats canadiens. Rachel a eu un avant-goût de la compétition internationale de haut niveau en 2014 lorsqu’elle a aidé l’équipe canadienne à atteindre les quarts de finale des Jeux du Commonwealth à Glasgow. Depuis, elle a remporté la médaille d’argent des Championnats panaméricains à Markham où elle s’est inclinée devant sa coéquipière, et modèle, Michelle Li en finale.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Elle est la fille de David Honderich et Terri Bulger. Sa sœur aînée s’appelle Holly Honderich. Débuts : Elle a commencé à jouer au badminton à l’âge de 7 ans. Elle est attirée par les nombreuses facettes du sport, ce qui signifie que l’entraînement n’est jamais ennuyant. Autres intérêts : Elle aime regarder des films, bien manger et cuisiner des desserts. Pendant l’entre-saison, elle aime passer du temps en famille au chalet de celle-ci à Haliburton où elle se baigne et fait du ski nautique. Elle a obtenu son diplôme d’études secondaires de l’école Bishop Strachan en juin 2014. En 2014-2015, elle a pris une année sabbatique pour se consacrer à temps plein au badminton et elle a retardé son entrée à l’Université de Toronto. En septembre 2015, elle y étudiera la kinésiologie. De tout et de rien : Ses surnoms : Rach, Scooter. Sa coéquipière Michelle Li est une source d’inspiration parce qu’elle est l’une des meilleures joueuses au monde, même si nombreux sont ceux qui croyaient qu’aucun Canadien n’atteindrait le sommet. En voyage, elle apporte toujours son journal intime. Elle collectionne les oursons en peluche ornés du nom des pays qu’elle visite. Ses devises : « Le succès n’est pas donné, on doit le gagner » et « Travaille fort, reste humble ».

PALMARÈS INTERNATIONAL

JCW : 2014 – 8es de finale (simple)

CPA : 2014 – ARGENT (simple)