Biographie :

Guillaume Boivin entame sa sixième saison comme cycliste professionnel. Entre 2013 et 2014, il a participé aux Championnats du monde de l’UCI au sein de l’équipe Cannondale, basée en Italie. En 2015, il s’est joint à l’équipe Optum Pro Cycling du Colorado. Guillaume a aiguisé ses ambitions sportives au sein de l’équipe SpiderTech, une équipe Continentale de l’UCI du Canada, dirigée par Steve Bauer, médaillé d’argent aux Jeux olympiques de 1984. En 2009, il a obtenu le titre de champion canadien sur route. Aux Jeux panaméricains de 2011, il a été le meilleur Canadien de la course sur route (masculin), avec une 11e place. En 2013, il a fait ses débuts sur le circuit des Grands tours lorsqu’il a participé au Tour d’Espagne. Il a terminé les 21 étapes du tour d’Espagne de 2014 au sein de l’équipe Cannondale qui a remporté la deuxième place à l’étape d’ouverture composée d’un contre-la-montre par équipes. Bien que Boivin soit reconnu comme sprinteur, il a toutefois terminé en deuxième place au classement de la montagne au Tour de Beijing de 2014.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Ses parents se nomment Marc Boivin et Nancy Audet. Son frère s’appelle Pierre-Étienne Boivin. Débuts : Il a joué au hockey quand il était jeune, avant de découvrir le cyclisme à 16 ans. De tout et de rien : Peter Forsberg était son idole au hockey. Au cours de la saison 2010-2011, il a eu une blessure au genou qui a menacé sa carrière de cycliste et qui l’a empêché de concourir pendant huit mois.

PALMARÈS INTERNATIONAL

JPA : 2011 – 11e (route)

ChM UCI (route, M23) : 2011 – 117e (route); 2010 – BRONZE (route); 2009 – n’a pas terminé (route)