Biographie :

À ses débuts olympiques à Rio 2016, Eleanor Harvey a vaincu l’athlète classée au premier rang mondial au fleuret pour accéder aux quarts de finale de l’épreuve individuelle chez les femmes. Avec son septième rang, Harvey a réalisé le meilleur résultat canadien de l’histoire olympique au fleuret. Cette performance est survenue un an après qu’elle ait contribué à la conquête de la médaille d’or par équipe aux Jeux panaméricains de Toronto 2015.

Harvey possède déjà une remarquable expérience internationale, notamment avec six participations aux Championnats du monde juniors de la FIE où elle a remporté l’argent à l’épreuve de fleuret individuel en 2014 et 2015. Eleanor a commencé à concourir au niveau senior aux Championnats panaméricains de 2012 et a atteint son classement le plus élevé en carrière à l’événement de 2018 quand elle a terminé cinquième. Elle a concouru au niveau senior aux Championnats du monde de la FIE chaque année depuis 2013, prenant le neuvième rang en 2018.

En 2018, Harvey est devenue la première Canadienne à remporter une médaille du Grand Prix de la FIE au fleuret, terminant troisième au tournoi de Shanghai qui comptait 47 des 50 meilleures spécialistes du fleuret au monde. Elle a concouru au niveau collégial pour les Buckeyes de l’Université Ohio State. Elle a terminé neuvième aux Championnats de la NCAA de 2015 lorsqu’elle était en deuxième année universitaire, après avoir remporté la médaille de bronze comme étudiante en première année universitaire aux Championnats de l’Association Midwest.

À propos d’Eleanor

Débuts : Elle a commencé à pratiquer l’escrime à l’âge de 10 ans… Quand elle était jeune, elle voulait être Olympienne; une amie lui a conseillé l’escrime puisqu’elle a été immédiatement très bonne à ce sport. Elle a tout de suite su qu’elle pourrait un jour représenter le Canada… Autres intérêts : Elle a terminé ses études en psychologie à l’Université Ohio State… Elle aime aller au cinéma avec ses amis, déguster des mets internationaux et sortir pour prendre un café. Le seul travail qu’elle a eu à ce jour a été de distribuer du chocolat de Pâques, habillée en lapin, pour une chocolaterie de Hamilton. De tout et de rien : Sa devise : « Go Alanna. »… Pendant ses voyages internationaux, elle collectionne les tasses Starbucks pour sa mère. Elle a concouru aux côtés d’Alanna Goldie à l’Université Ohio State après avoir gravi les échelons ensemble dans le système canadien… On la surnomme « E ».