Résumé des Jeux :

En 2016, une nouvelle page d’histoire a été écrite lorsque Rio de Janeiro, au Brésil, a accueilli les Jeux de la XXXIe Olympiade, car il s’agissait de la première fois qu’un pays d’Amérique du Sud accueillait la planète entière à des Jeux olympiques.

De plus, il s’agissait aussi de la troisième fois seulement que les Jeux avaient lieu dans l’hémisphère sud, après Melbourne 1956 et Sydney 2000. L’ouverture officielle des Jeux s’est déroulée le 5 août, et la clôture, le 21 août. Deux sports ont été ajoutés au programme olympique; le golf, qui revenait au programme pour la première fois depuis 112 ans, et le rugby à sept qui faisait son début olympique.

À LIRE : Liste des athlètes qualifiés pour Rio 2016

Le Canada a connu des Jeux très réussis. Sa récolte se chiffre à 22 médailles et égalise sa meilleure récolte à des Jeux non boycottés, obtenue à Atlanta 1996. Au nombre des médailles remportées à Rio, on compte quatre médailles d’or, soit la meilleure récolte du pays depuis les sept médailles d’or remportées Barcelone 1992.

Penny Oleksiak pose avec sa médaille d'or du 100 m style libre aux Jeux olympiques de Rio, le 11 août 2016. (Photo/COC Mark Blinch)

Penny Oleksiak pose avec sa médaille d’or du 100 m style libre aux Jeux olympiques de Rio, le 11 août 2016. (Photo/COC Mark Blinch)

La nageuse Penny Oleksiak a brillé à plusieurs reprises. Par sa récolte de quatre médailles, elle est devenue l’athlète canadienne la plus décorée, tous sexes confondus, lors de mêmes Jeux d’été. Elle a aussi égalisé la marque du grand Victor Davis, nageur olympique le plus décoré du Canada. En remportant la médaille d’or au 100 m libre à l’âge de 16 ans et 59 jours seulement, Penny est devenue la plus jeune championne olympique du Canada. Sa médaille d’or était aussi la première médaille d’or du Canada à Rio 2016.

Les réactions de Penny Oleksiak, Chantal Van Landeghem, Taylor Ruck et Sandrine Mainville lors de la finale du relais 4x100 m féminin à Rio 2016.

Les réactions de Penny Oleksiak, Chantal Van Landeghem, Taylor Ruck et Sandrine Mainville lors de la finale du relais 4×100 m féminin à Rio 2016.

Penny ne fut pas la seule nageuse à monter sur le podium. Le Canada a mis la main sur six médailles dans la piscine, soit la troisième meilleure récolte de l’équipe, à l’exception des 10 médailles gagnées aux Jeux boycottés de Los Angeles 1984 et des huit médailles gagnées en sol canadien à Montréal 1976. En plus de sa médaille d’argent au 100 m papillon, elle a touché le mur en troisième place aux relais 4×100 m et 4×200 m libre pour ajouter deux médailles de bronze au compte. Sa coéquipière du relais Taylor Ruck et elle sont devenues les premières médaillées olympiques nées au 21e siècle. Kylie Masse et Hilary Caldwell ont bonifié la récolte de médailles de bronze aux épreuves de dos. Au total, 11 des 19 nageuses canadiennes présentes à Rio ont rapporté des médailles après une disette de 20 ans.

Derek Drouin célèbre sa médaille d'or aux Jeux olympiques de Rio, le 16 août 2016. (Photo/ COC Jason Ransom)

Derek Drouin célèbre sa médaille d’or aux Jeux olympiques de Rio, le 16 août 2016. (Photo/ COC Jason Ransom)

Le Canada a aussi ajouté six médailles en athlétisme, soit la meilleure récolte du pays depuis les neuf médailles de Los Angeles 1932. Le sauteur en hauteur Derek Drouin est devenu le premier champion olympique du Canada à une épreuve de saut depuis ces mêmes Jeux lorsqu’il a passé la barre sans la faire tomber une seule fois pour remporter l’or, exploit que seulement six autres sauteurs en hauteur de toute l’histoire olympique ont réussi. Andre De Grasse est devenu le premier Canadien à remporter trois médailles à des épreuves de sprint : l’argent au 200 m et le bronze au 100 m et au relais 4×100 m. Le Canada fut également le seul pays à monter sur les podiums des deux épreuves combinées. En effet, Brianne Theisen-Eaton et Damian Warner ont gagné le bronze à l’heptathlon et le décathlon respectivement.

Rosie Maclennan avec le drapeau canadien et sa médaille d'or de l'épreuve de trampoline aux Jeux de Rio. 12 août 2016. Photo Jason Ransom

Rosie MacLennan avec le drapeau canadien et sa médaille d’or de l’épreuve de trampoline aux Jeux de Rio. 12 août 2016. Photo Jason Ransom

Rosie MacLennan a écrit une page d’histoire en trampoline en devenant la première trampoliniste à défendre son titre olympique, la première Canadienne à remporter deux médailles d’or dans une épreuve individuelle des Jeux d’été et la première athlète canadienne, tous sexes confondus, à défendre son titre olympique à des Jeux d’été.

Erica Wiebe célèbre sa médaille d'or chez les 75 kg en lutte, obtenue contre la Kazakhe Guzel Manyurova, le 18 août 2016. COC Jason Ransom

Erica Wiebe célèbre sa médaille d’or chez les 75 kg en lutte, obtenue contre la Kazakhe Guzel Manyurova, le 18 août 2016. COC Jason Ransom

Sur les tatamis olympiques, Erica Wiebe est devenue la troisième championne olympique du Canada en lutte grâce à sa victoire chez les 75 kg. Sur l’eau, notre équipe a remporté une seule médaille, soit la médaille d’argent des rameuses Lindsay Jennerich et Patricia Obee en deux de couple poids léger féminin.

Pour la première fois depuis St. Louis 1904, le Canada a remporté plusieurs médailles en sport collectif. L’équipe féminine de rugby à sept a mis la main sur la médaille de bronze lors du tournoi olympique inaugural du sport, tandis que l’équipe féminine de soccer a décroché sa deuxième médaille de bronze consécutive.

Meaghan Benfeito (gauche) et Roseline Filion, célébrant leur médaille de bronze au tremplin de 10 mètres, obtenue aux Jeux de Rio, le 9 août 2016. (AP Photo/Wong Maye-E)

Meaghan Benfeito (gauche) et Roseline Filion, célébrant leur médaille de bronze au tremplin de 10 mètres, obtenue aux Jeux de Rio, le 9 août 2016. (AP Photo/Wong Maye-E)

Au bassin de plongeon, Meaghan Benfeito et Roseline Filion sont montées sur la troisième marche du podium. Cette médaille représente leur deuxième médaille de bronze olympique consécutive au 10 m synchronisé. Par la suite, Meaghan a remporté une autre médaille de bronze à la plateforme de 10 m individuel.

En cyclisme, le Canada a gagné sa deuxième médaille de bronze consécutive à l’épreuve féminine de poursuite par équipes, tandis que Catharine Pendrel a ajouté une autre médaille de bronze en vélo de montagne pour porter le nombre total de médailles du Canada à cette discipline à trois.

Eric Lamaze lors de la finale de saut d'obstacles aux Jeux olympiques de Rio, l 19 août 2016. (photo: Mark Blinch)

Eric Lamaze lors de la finale de saut d’obstacles aux Jeux olympiques de Rio, l 19 août 2016. (photo: Mark Blinch)

En remportant sa troisième médaille olympique en saut d’obstacles, cette fois-ci avec Fine Lady 5, Eric Lamaze est devenu le cavalier du Canada le plus décoré des Jeux olympiques. Il a décroché sa médaille de bronze à la suite d’une ronde décisive de bris d’égalité à six équipes.

Parmi les autres réalisations internationales notables, le nageur américain Michael Phelps a obtenu cinq médailles à Rio, dont quatre d’or, pour demeurer l’olympien le plus décoré de toute l’histoire olympique. Il compte maintenant 23 médailles d’or sur un total de 28 médailles. Le sprinteur jamaïcain Usain Bolt a réalisé son objectif de remporter trois fois trois médailles. Pour ses troisièmes Jeux consécutifs, il a mis la main sur l’or au 100 m, 200 m et relais 4×100 m.

Parmi les récits les plus inspirants, on retrouve la présence de la première équipe olympique de réfugiés, qui se composait de 10 athlètes ayant été forcés de fuir leur pays. Pour la première fois aux compétitions olympiques, le Sudan du Sud et le Kosovo y étaient officiellement représentés. Le judoka kosovar Majlinda Kelmendi a d’ailleurs remporté en sa médaille d’or la première médaille olympique de son pays.

Zones et sites de compétition

Rio 2016 offrira un amalgame de sites existants, neufs, permanents et temporaires, répartis dans quatre zones distinctes : Barra, Copacabana, Maracana et Deodoro.

Barra

Visitez la zone de Barra

Considérée comme le cœur des installations olympiques, la région de Barra hébergera le Village des athlètes, les épreuves aquatiques ainsi que les tournois de tennis et de basketball, entre autres.

Copacabana

Visitez la zone de Copacabana 

Situé au sud de la ville, le district de Copacabana est l’un des plus populaires auprès des touristes, notamment en raison de son immense plage donnant sur l’océan Atlantique. S’y tiendront notamment les compétitions de canoë-kayak, d’aviron, de triathlon et de volleyball de plage.

 Maracanã

Visitez la zone de Maracanã

Cette zone accueillera notamment des matchs de soccer, les cérémonies d’ouverture et de clôture ainsi que les épreuves d’athlétisme.

Deodoro

Visitez la zone de Deodoro 

Quatrième zone de compétition pour les Jeux de Rio, le site de Deodoro présentera les sports équestres, le hockey sur gazon, le rugby ainsi que les épreuves de vélo de montagne et de BMX.

Liste des sites de compétition de Rio 2016