Biographie :

Probablement la meilleure canoéiste au monde, Laurence Vincent-Lapointe rêve des Jeux olympiques depuis qu’à 8 ans, elle a regardé les compétitions de nage synchronisée des Jeux de 2000 à Sydney à la télévision. Elle a pratiqué la nage synchronisée pendant plusieurs années avant de se tourner vers le canoë. Depuis, elle espère que le canoë féminin soit ajouté au programme des Jeux olympiques. Après que l’ajout ait été officialisé en juin 2017, son rêve olympique a pris un nouveau rythme. Elle a pris part à une première compétition multi-sport à Toronto 2015 (où les épreuves féminines de canoë ont été présentées pour la première fois aux Jeux panaméricains) et y a gagné l’or au C-1 200 m.

Laurence s’est fait connaître sur la scène internationale en 2010 en remportant une paire de médailles d’or au C-1 200 m et au C-2 500 m lors des Championnats du monde de l’ICF. Elle a répété sa performance aux Championnats du monde de 2011 et 2013. Toujours en 2013, elle a été sacrée première championne du monde en C-1 200 m chez les moins de 23 ans. En 2014, elle a remporté son quatrième titre mondial consécutif de l’épreuve du C-1 200 m en établissant le record du monde de 46,419 secondes. Vincent Lapointe est retournée au sommet des Championnats du monde en 2017 alors qu’elle a remporté l’or au C-1 200 m et au C-2 500 m avec Katie Vincent. À la première Coupe du monde de la saison 2018, elle a établi un nouveau record du monde au C-1 200 m avec un temps de 44,504. En compagnie de Katie Vincent, elle a aussi fracassé le record du monde au C-2 500 m grâce à un chronomètre de 1:53,513.

À propos de Laurence

Débuts : Elle a commencé à pratiquer le canoë à l’âge de 12 ans comme activité estivale avec ses amis. Au début, elle avait beaucoup de mal à garder son équilibre dans le bateau, mais elle ne s’est pas découragée et elle y est finalement arrivée après deux ans. En s’améliorant, elle a appris à aimer la vitesse et la puissance du canoë. Autres intérêts : Elle a obtenu son diplôme de l’Université de Montréal (baccalauréat en sciences biomédicales) et a fait une souhaite entrer en médecine après sa carrière de canoë-kayak. Elle aime lire, faire des casse-tête, nager et voyager. De tout et de rien : Son modèle est le canoéiste deux fois olympien Dave Frost qui l’a aidé à se lancer dans la discipline. En voyage, elle collectionne les présents et les souvenirs pour sa famille et ses amis.