À propos de nous

Le sport en toute sécurité

Le Comité olympique canadien et la fondation olympique canadienne ( ci-après le « COC ») prône un sport sécuritaire qui est libre de toute forme de maltraitance. Nous jouons tous un rôle dans la création d’une culture saine qui favorise une pratique sportive sûre et offre aux athlètes, aux entraîneurs et à tous les membres de la communauté sportive de bonnes ressources en matière d’éducation et de signalement.

La présence de maltraitance dans le sport exige un effort concerté et systémique de la part de diverses organisations et gouvernements pour se réunir et identifier des solutions, puis définir clairement les rôles et responsabilités. Le COC s’engage à utiliser son rôle unique au sein du système sportif canadien ainsi que son réseau, ses ressources et sa capacité pour faire sa part afin que la sécurité dans le sport soit la norme. La santé et la sécurité de tous ceux qui jouent ou travaillent pour Équipe Canada resteront toujours la priorité absolue.

Le 21 septembre 2022, le COC a signé une entente pour se joindre à Sport Sans Abus, le nouveau programme indépendant pour prévenir et contrer la maltraitance dans le sport. Le COC et ses parties prenantes profiteront d’un accès aux services du Bureau du Commissaire à l’intégrité dans le sport (BCIS), la pierre angulaire du programme Sport Sans Abus, après une période de transition qui se terminera au plus tard le 21 décembre 2022.

Pendant la période de transition, le COC devra adopter la dernière version du Code de conduite universel pour prévenir et contrer la maltraitance dans le sport (CCUMS) et procéder aux modifications requises à ses politiques, des prérequis pour se joindre au programme Sport Sans Abus.

Avant le 21 décembre 2022, les participants du COC qui ont vécu de la maltraitance ou qui en ont été témoins continueront d’avoir accès aux services du gestionnaire des cas indépendant du COC, Rubin Thomlinson LLP en contactant COC@RubinThomlinson.com selon la procédure établie ci-dessous.


Déposer une plainte concernant des participants du COC

Le Code du COC pour contrer la maltraitance dans le sport définit nos attentes en matière de conduite et de comportement qui sont conformes aux normes les plus élevées sur lesquelles repose la réputation du COC. Notre juridiction s’applique à toutes les participants impliqués dans les activités du COC, y compris, sans s’y limiter, à tous les événements pour lesquels le COC a compétence tel que les Jeux olympiques, les Jeux panaméricains, les Jeux olympiques de la jeunesse et les Jeux panaméricains junior (les « jeux »), ainsi que toutes les autres manifestation et activités organisées ou sous la responsabilité du COC (collectivement, incluant les jeux, « les Activités du COC ») .

Nous attendons des personnes individus impliqués dans les activités du COC et de tous ceux qui participent au Mouvement olympique au Canada qu’ils se conduisent avec intégrité et selon les normes de conduite les plus élevées, conformément aux valeurs du COC et aux valeurs olympiques. Les personnes impliquées dans les activités du COC doivent, en tout temps se comporter d’une manière qui reflète et ne compromet pas la confiance des intervenants du COC et des Canadiens.

Conformément au Code du COC pour contrer la maltraitance dans le sport , les participants doivent signaler tous les cas soupçonnés ou établis de maltraitance à Rubin Thomlinson LLP, le gestionnaire des cas indépendant du COC, en contactant COC@RubinThomlinson.com.  Rubin Thomlinson est un cabinet reconnu au niveau national, qui possède une vaste expérience dans la conduite de contrôles et d’évaluations sur le lieu de travail, ainsi que d’enquêtes sur des plaintes de harcèlement, de discrimination et d’autres fautes commises par des employés. Par ailleurs, les personnes peuvent également signaler une plainte selon la procédure établie dans l’Énoncé de politique sur la dénonciation. Veuillez prendre note que tout signalement de maltraitance fait conformément à l’Énoncé de politique sur la dénonciation sera redirigé vers le gestionnaire des cas indépendant du COC.

Le COC et ses parties prenantes profiteront d’un accès aux services du Bureau du Commissaire à l’intégrité dans le sport (BCIS), la pierre angulaire du programme Sport Sans Abus, après une période de transition qui se terminera au plus tard le 21 décembre 2022.

D’ici le 21 décembre 2022, le COC et ses parties prenantes pourront profiter d’un accès aux services du Bureau du Commissaire à l’intégrité dans le sport (BCIS), la pierre angulaire du programme Sport Sans Abus. Lorsque ces services deviendront disponibles aux participants du COC, cette page sera modifiée en conséquence.


Comment déposer une plainte concernant un ONS

Chaque organisme national de sport a sa propre procédure de plainte. Nous vous encourageons à visiter le site Web de chaque ONS pour connaître leur politique respective en matière de sécurité dans le sport.

Vous pouvez aussi contacter la Ligne d’assistance du sport canadien, une ligne téléphonique nationale bilingue gratuite et confidentielle pour le harcèlement, les abus et la discrimination, qui vise à offrir un endroit sûr pour les victimes et les témoins d’abus, de harcèlement et de discrimination dans le sport afin de pouvoir partager leurs préoccupations.

La ligne d’assistance du sport canadien fournira aux appelants des conseils sur les prochaines étapes à suivre, et les orientera vers les services et ressources nationaux et locaux les plus appropriés à leur disposition, notamment la police, les services de protection de l’enfance, les lignes d’assistance téléphonique provinciales/territoriales existantes, ou tout autre service pertinent.

Elle offre des services professionnels d’écoute et d’orientation par téléphone et par texto au 1-888-83-SPORT (77678) et par courriel à info@sport-sans-abus.ca, de 8 h à 20 h (HE), sept jours sur sept.


Ressources

Code du COC pour contrer la maltraitance dans le sport

Énoncé de politique sur la dénonciation