Annie Guglia

Biographie

Annie Guglia a concouru brièvement en 2005-2006, mais il y avait un manque de possibilité pour les femmes désirant faire carrière professionnelle en skateboard à l’époque. Elle a donc décidé de se concentrer sur ses études, mais après l’annonce de l’inclusion du skateboard au programme des Jeux olympiques de Tokyo 2020 et l’obtention de son diplôme universitaire, elle a choisi de se remettre à la compétition de skateboard en 2017, attirée par le défi nouveau de représenter le Canada. Elle a soumis sa candidature pour être membre du conseil d’administration de Canada Skateboard, organisme national de sport nouvellement créé, afin de participer à la structure du sport au Canada.

En 2016, elle s’est rendue en voiture en Californie pour compléter la cueillette de données pour son mémoire de maîtrise en stratégie d’entreprise sur l’industrie du skateboard et elle y est restée quatre mois. Elle en a profité pour rencontrer la plupart des idoles de son adolescence qui produisaient une vidéo de skateboard entièrement féminin et elle a sauté à pieds joints dans ce projet. L’année suivante, elle a été invitée à participer aux X Games, réalisant ainsi un vieux rêve personnel. Sa performance lui a valu le 14e rang de l’épreuve de street. En 2018, elle a remporté son premier championnat canadien de skateboard. Elle a fait suivre cela par deux autres titres nationaux en 2019 et en 2020. Guglia a aussi participé à trois championnats du monde, prenant le 18e rang en 2018, le 25e rang en 2019 et le 24e rang en 2021.

En 2019, Guglia s’est déchirée un ligament à la cheville droite, la même blessure qui l’avait incommodée en 2015. La première fois, elle a été gênée pendant 10 mois dans la pratique de son sport puisqu’elle se sert de son pied droit comme pied d’appui. La deuxième fois, elle a reçu des traitements en physiothérapie et en acupuncture, pour revenir en compétition après cinq mois seulement.

À propos d’Annie

Débuts : Elle a démarré la pratique du skateboard en 2001… Son frère ainé a reçu une planche de skateboard pour Noël et l’été venu, elle lui empruntait des planches ainsi qu’à des amis, si bien que ses parents lui ont offert sa propre planche en cadeau d’anniversaire… Elle était attirée par la physique de ce sport; elle a pris un an pour réaliser un ollie, une figure de base, mais quand elle y est finalement parvenue, elle est profondément tombée en amour avec le sport… Elle a participé à sa première compétition locale à l’âge de 14 ans. Au moment de s’inscrire, on lui a dit qu’il n’y avait pas de catégorie pour filles, ce qui lui a fait réaliser qu’elle ne connaissait aucune autre fille qui pratiquait son sport… Peu de temps après, elle a rencontré les ‘Skirtboarders’ un groupe de filles et femmes planchistes de Montréal qui œuvrent à la promotion du skateboard auprès des filles et des femmes, qui est rapidement devenu son groupe de skateboard pendant son adolescence…

Autres intérêts : Elle a terminé ses études avec un diplôme en marketing de l’UQAM en 2014… Elle a décroché une maîtrise en stratégie des affaires des HEC Montréal en 2017, rédigeant un mémoire intitulé « Nous ne sommes pas là pour l’argent; Analyse discursive des gestionnaires de l’industrie du skateboard en Amérique du Nord »… Elle a travaillé trois ans pour JM Court Skatepark, un organisme sans but lucratif dans une école secondaire où les étudiants profitent de mentorat en skateboard et pour la vie… Elle a lancé l’initiative « All Gurlz Sk8 D8 » afin d’initier gratuitement les filles de tout âge au skateboard… Elle travaille à temps partiel comme coordonnatrice du marketing pour Vans Canada… Représentante des athlètes à AthletesCan… Aime faire du yoga, de la méditation, lire, faire de la randonnée et faire des voyages à bord de sa fourgonnette de camping…

De tout et de rien : Son dicton favori : « Le bonheur est un parcours, pas une destination »… Elle voyage avec une médaille de San Nicodemo comme porte-bonheur qu’elle a reçu de ses parents… Elle achète toujours un souvenir des endroits où elle participe à des compétitions, mais jamais la même chose deux fois…

Palmarès international

Championnats du monde SLS/World Skate : 2021 – 24e; 2019 – 25e; 2018 - 18e

X-Games : 2017 Minneapolis – 14e