Biographie :

William Jones est le barreur du 49er, un biplace qu’il partage avec son équipier Evan DePaul. Ce duo a fait équipe pour la première fois à l’été 2015 à bord d’un 49er FX, avant de passer au 49er en 2016. Un an plus tard seulement, ils ont remporté l’or aux Championnats du monde juniors disputés à leur centre d’entraînement à domicile de Kingston, en Ontario.

Jones et DePaul se sont prévalus de la place canadienne du 49er aux Jeux de Tokyo 2020 après avoir mené la meilleure embarcation canadienne aux Championnats du monde de 2020 dans cette catégorie. Ils ont amélioré leur meilleur résultat à vie aux Mondiaux par plus de 20 places au classement, marquant l’aboutissement d’un travail sur leurs faiblesses tandis que de nombreux petits éléments sont tombés en place.

Tôt dans sa carrière, Jones a navigué seul dans les catégories C420 et Laser avant de se laisser attirer par les défis de la catégorie du dériveur biplace. Alors qu’il fréquentait l’Université Queen’s, il a représenté son école à de nombreuses régates, remportant notamment une victoire avec son équipe à la Coupe du monde étudiante de voile de 2016 à La Rochelle, en France.

À propos de William

Débuts : Il s’est joint à un programme d’apprentissage de la voile à l’âge de 10 ans… Il a disputé sa première régate en 2008 à l’âge de 13 ans… Il a commencé à faire des compétitions de 49er en 2016 à l’âge de 21 ans… Autres intérêts : Il a obtenu un baccalauréat en sciences appliquées de l’Université Queen’s en 2018… Il aime jouer au squash, faire du ski et de l’aviron… De tout et de rien : Parmi ses superstitions, il ne se rase pas dans le cadre d’une compétition et il porte des bas dépareillés pour lui porter chance…