Biographie :

Depuis 2013, Hugo Houle est cycliste professionnel au sein d’une des meilleures équipes du monde, AG2R La Mondiale. Il a comme rôle de soutenir le leader de sa formation. En 2015, il a participé à son premier Grand Tour, terminant les 21 étapes du Giro d’Italia. Peu de temps après, il a remporté la victoire du contre-la-montre des Jeux panaméricains de Toronto avec une avance de plus d’une minute. Il a participé au Giro d’Italia à nouveau en 2016, avant de faire ses débuts olympiques aux Jeux de Rio. En 2009, Hugo a obtenu deux médailles aux Jeux du Canada, l’or au critérium et le bronze à l’épreuve du contre-la-montre.

On lui a donné la chance d’évoluer sur la scène internationale en 2011 et en 2012 au sein de la première équipe professionnelle continentale canadienne, SpyderTech-C10 et avec le médaillé d’argent olympique, Steve Bauer. Hugo a participé à trois compétitions des Championnats du monde UCI des moins de 23 ans, mais a raté le podium pour terminer en 4e place à la course sur route. En 2012, Hugo a remporté une médaille de bronze au contre-la-montre suivie d’une médaille d’argent en 2014 et d’une d’or en 2015 aux Championnats canadiens.

À propos de Hugo

Famille : Ses parents se nomment Yvon Houle et Diane Allard. Il a un frère aîné, Sébastien Thibodeau. En décembre 2012, à 19 ans, son frère cadet, Pierrik Houle, a été victime d’un accident avec délit de fuite en faisant de la course à pied. Depuis, Hugo arbore une croix en son honneur et pour se porter chance. Débuts : Il a participé à ses premiers triathlons à l’âge de 9 ans, mais il se concentre sur le cyclisme, l’épreuve où il a le plus de talent, depuis l’âge de 14 ans. Il aime cuisiner et faire du vélo de montagne. Il a étudié en technique policière au Cégep avant de prendre la voie du cyclisme professionnel. Opération Nez Rouge, qui combat l’ivresse au volant au Québec, est une cause qui lui tient à cœur depuis le décès de son frère. On le surnomme Hulgros roule. Sa devise : « N’abandonnez jamais. »