Biographie :

Taylor Curran compte plus de 105 matchs au niveau national senior au sein de l’équipe canadienne depuis ses débuts internationaux en 2009. Moins d’une année plus tard, il figurait sur la liste des joueurs participant à la Coupe du monde de la FIH en 2010. En 2011, Taylor a subi une opération pour régler son syndrome des loges aux tibias. Cette blessure l’a incommodé de manière sporadique au cours des années suivantes au cours desquelles il a été membre à la fois des équipes nationales junior et senior et a remporté successivement deux médailles d’argent, la première aux Championnats panaméricains juniors en 2012 et la deuxième aux Championnats panaméricains seniors en 2013.

Il a fait partie de l’équipe canadienne qui s’est classée en 2e position au Défi des Champions I de 2014, en Malaisie, épreuve de qualification pour le tournoi du Trophée des Champions. En 2014, il a également fait ses débuts aux Jeux du Commonwealth. Taylor a fait partie de l’équipe canadienne qui a remporté l’argent aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto. Il était de l’alignement partant lors de deux matchs du tournoi. Quelques semaines auparavant, il a participé à la victoire du Canada en tirs de barrage contre la Nouvelle-Zélande en quarts de finale de la troisième ronde de la Ligue mondiale FIH. C’est cette victoire qui a confirmé la présence du Canada à Rio 2016 où il a effectué ses débuts olympiques.

À propos de Taylor

Famille : Ses parents se nomment Grant et Wendy. Ses frères cadets s’appellent Spencer et Zachary. Spencer a fait partie des équipes junior et senior de hockey sur gazon. Leur mère a joué au hockey sur gazon à la UBC en plus d’y être inscrite au temple de la renommée. Débuts : Taylor a commencé à jouer au hockey sur gazon à l’âge de 7 ans. Il avait besoin d’un sport auquel participer le printemps venu, et il n’aimait pas le baseball. Au-delà du hockey sur gazon : Il a obtenu son baccalauréat en sciences appliquées en génie civil avec une mineure en commerce de l’Université de la Colombie-Britannique en mai 2016. Il aime se tenir au courant de l’actualité en lisant les journaux. Il aime faire du ski, de la voile et du camping. Citation préférée : « Il faut tout donner. » Il s’inspire d’Hermann Maier, le courageux skieur qui a obtenu deux médailles d’or aux Jeux olympiques d’hiver de 1998 à Nagano. Il voyage toujours avec une girafe en peluche. Il collectionne les écussons au cours de ses voyages et sa collection s’élève à presque 50. On le surnomme Till, TC et Broccoli.