Biographie :

Jeune athlète, Christabel Nettey regardait les Jeux olympiques et autres grands rendez-vous sportifs à la télévision et rêvait de représenter le Canada sous les yeux du monde entier. Elle s’est qualifiée pour la première fois à l’équipe canadienne à l’âge de 14 ans pour les Championnats du monde jeunesse de l’IAAF en 2007 où elle a disputé les épreuves de saut en longueur et de 100 m haies. L’expérience l’a motivée à travailler fort dans l’espoir de participer un jour aux plus grandes compétitions.

En 2013, représentant l’université Arizona State, elle a terminé 2e aux Championnats de la NCAA. L’année suivante, elle a décroché une médaille de bronze aux Jeux du Commonwealth. En 2015, elle a établi le record canadien en salle et à l’extérieur avec un saut de 6,99 m. Elle a réalisé la marque à l’extérieur à la Classique Prefontaine, une épreuve de la Diamond League à la fin du mois de mai, où elle s’est classée 2e.

Christabel a remporté l’or aux Jeux panaméricains avec un saut d’une longueur de 6,90 m, soit 20 cm de plus que la 2e place. Elle a amélioré cette marque par la suite lors des Championnats du monde de l’IAAF à Beijing avec un saut à 6,95 m qui lui a valu une 4e place, à 6 cm du podium. Aux prises avec une blessure à l’aide tout au long de la saison, Nettey a fait ses débuts olympiques à Rio 2016. Elle a remporté l’or aux Jeux du Commonwealth de 2018 à Gold Coast avant de remporter son sixième titre national consécutif.

À PROPOS DE CHRISTABEL

Débuts : Elle a commencé à faire de l’athlétisme à l’âge de 10 ans… Un enseignant du primaire a suggéré à ses parents d’inscrire sa sœur dans une équipe de course parce qu’elle battait tous les garçons au sprint à l’école, alors ils l’ont inscrite elle aussi… Elle n’était pas très bonne au début, mais comme elle avait du plaisir pendant les entraînements et se faisait des amis, elle a persévéré… Autres intérêts : Elle a obtenu son diplôme de l’Université Arizona State en 2013… De tout et de rien : Elle enfile toujours sa chaussure droite avant celle de gauche… Elle conserve tous ses numéros de dossard de compétition…