Biographie :

Vincent De Haître a remporté sa première médaille des Championnats du monde par distances individuelles de l’ISU en 2017 en mettant la main sur l’argent du 1000 m. Le lendemain, il terminait au pied du podium de l’épreuve du 1500 m avec une 4e place. Lors des Championnats du monde de sprint de l’ISU à la fin février, il a réécrit le record canadien du 1000 m. Il a conclu la saison 2016‑2017 avec une 2e place au classement général de l’épreuve du 1000 m de la Coupe du monde grâce à sa première victoire individuelle en carrière obtenue lors de l’arrêt d’Astana, au Kazakhstan, en décembre, et à une médaille d’argent remportée en mars à Stavanger, en Norvège. Grâce à ces exploits, il a été nommé athlète masculin de l’année sur longue piste par Patinage de vitesse Canada.

Vincent a participé à ses premiers Jeux olympiques en 2014, soit quatre ans plus tôt qu’il l’avait prévu à l’origine, après avoir remporté l’épreuve du 1000 m et terminé au 3e rang du 1500 m à l’occasion des Essais canadiens de patinage de vitesse sur longue piste. Lors des Jeux de Sotchi, il s’est classé parmi les 20 premiers de l’épreuve du 1000 m avant d’être nommé étoile montante de l’année en longue piste par Patinage de vitesse Canada. À l’époque, Vincent avait peu d’expérience sur la scène internationale. Il a terminé 7e au 1000 m et 10e au 1500 m aux Championnats du monde juniors, en plus de faire ses débuts en Coupe du monde à l’automne 2013. C’est en mars 2015 qu’il a décroché sa première médaille en Coupe du monde, le bronze de l’épreuve du 1000 m à Erfurt, en Allemagne, juste après sa première participation aux Championnats du monde par distances individuelles.

Vincent a déjà pratiqué deux sports. En 2014, il a pris part aux compétitions de cyclisme sur piste des Jeux du Commonwealth, où il a terminé au 4e rang du sprint par équipes et au 7e rang du 1000 m contre-la-montre. Il a également été champion canadien du 1000 m contre-la-montre. Il s’était mis au vélo de route pour accroître son endurance en patinage de vitesse avant de constater ses aptitudes en sprint au cyclisme sur piste.

À PyeongChang 2018, Vincent a terminé au 21e rang au 1500 m et 19e au 1000 m.

À propos de Vincent

Débuts : Il s’est initié au patinage de vitesse à l’âge de 6 ans après avoir fait du patinage avec ses voisins sur des patinoires publiques. Il l’a ensuite délaissé pour se mettre au ski alpin avant de se rendre compte à quel point il aimait le patinage. Au‑delà du patinage de vitesse : Il aime faire du vélo de montagne, faire du ski de fond, jouer au billard, regarder la lutte professionnelle et écouter de la musique. Il fait ses études universitaires afin d’obtenir un baccalauréat ès arts. Son rêve olympique est né le jour où il a vu Catriona Le May Doan promouvoir le produit Vector dans une pause publicitaire pendant Salt Lake City 2002. On le surnomme Quadzilla. Sa devise : C’est en remontant la pente qu’on atteindra au plus vite le sommet.