Biographie :

Vincent De Haître est un athlète de deux sports, représentant le Canada à l’échelle internationale en patinage de vitesse et en cyclisme sur piste. Déjà double olympien des Jeux d’hiver à Sotchi 2014 et PyeongChang 2018, il participera à ses premiers Jeux olympiques d’été à Tokyo 2020.

De Haître a donné ses premiers coups de patin aux Jeux olympiques d’hiver quatre ans plus tôt que prévu après avoir remporté l’épreuve du 1000 mètres et pris le troisième rang au 1500 m des Essais canadiens de patinage de vitesse. Il a terminé parmi les 20 meilleurs au 1000 mètres aux Jeux de Sotchi et a été nommé Étoile montante de l’année en longue piste de Patinage de vitesse Canada. À l’époque, il ne comptait que très peu d’expérience internationale. Il a terminé au septième rang au 1000 mètres et 10e au 1500 mètres des Championnats du monde juniors de 2013 et il a fait ses débuts sur le circuit de la Coupe du monde de l’ISU à l’automne 2013.

À l’été 2014, il a participé aux Jeux du Commonwealth, sa première compétition internationale d’envergure en cyclisme sur piste, où il a pris le quatrième rang au sprint par équipes et le septième rang au 1000 m contre-la-montre. La saison d’avant, il avait remporté le titre national au 1000 km contre-la-montre. En septembre 2014, il a abaissé le record canadien au 1 km contre-la-montre dans le cadre des Championnats panaméricains.

De retour au patinage de vitesse, il a décroché sa première médaille de Coupe du monde en mars 2015, soit une médaille de bronze au 1000 mètres en finale de la Coupe du monde à Erfurt en Allemagne. Cela s’est produit seulement après avoir participé à ses premiers Championnats du monde par distances individuelles. De Haître était de retour en selle pendant sa saison morte du patinage en 2016, remportant une fois de plus l’épreuve du 1 km des Championnats canadiens.

Il a conclu la saison 2016-2017 de patinage de vitesse en prenant le deuxième rang du classement général de la Coupe du monde au 1000 mètres, grâce à sa première victoire individuelle sur le circuit de la Coupe du monde à Astana au Kazakhstan en décembre, puis une médaille d’argent à la finale de la Coupe du monde à Stavanger en Norvège au mois de mars. Ces réalisations lui ont valu le titre d’Athlète de l’année en longue piste de Patinage de vitesse Canada.

Avec une concentration axée vers une qualification aux Jeux olympiques d’hiver de 2018, De Haître a remporté sa première médaille des Championnats du monde par distances individuelles de l’ISU en 2017 en mettant la main sur l’argent du 1000 m. Le lendemain, il terminait au pied du podium de l’épreuve du 1500 m avec une quatrième place. Aux Championnats du monde de sprint de l’ISU à la fin février, il a réécrit le record canadien du 1000 m.

Après avoir participé au 1000 m et au 1500 m à PyeongChang en 2018 malgré une grave blessure au talon qui a nui à sa performance, De Haître a de nouveau tourné son attention sur son parcours vers les Jeux olympiques d’été. Il a remporté trois médailles d’argent aux Championnats canadiens de cyclisme sur piste de 2018 et a de nouveau établi un record canadien au 1 km contre-la-montre aux Championnats panaméricains de 2018. Il a fait ses débuts à la Coupe du monde de l’UCI à l’automne 2018.

De Haître a connu une saison de percée en 2019-2020. Il a fait partie de la formation médaillée d’or en poursuite par équipes aux Championnats panaméricains 2019, il a remporté le titre national au 1 km contre-la-montre, et il a disputé ses premiers Championnats du monde de l’UCI en prenant le quatrième rang au 1 km contre-la-montre.

À PROPOS DE VINCENT

Débuts : Il s’est initié au patinage de vitesse à l’âge de six ans après avoir fait du patinage avec ses voisins sur des patinoires ouvertes au public… Il a délaissé le sport à l’âge de neuf ans pour essayer le ski alpin, avant de réaliser combien il aimait le patinage… Il s’est mis à concourir pour le plaisir en cyclisme à l’âge de 16 ans…

Autres intérêts : Il rêvait de devenir coureur automobile, mais il dit entretenir l’ambition plus réaliste d’être pompier ou entraîneur/propriétaire d’un gymnase… Il aime le ski nordique, le camping, jouer au billard, regarder des films, jouer à des jeux de simulation de courses de voiture et bricoler sur ses différents vélos… Il étudie en vue de l’obtention d’un baccalauréat ès arts…

De tout et de rien : Il a voyagé à tous ses camps d’entraînement et à toutes ses compétitions avec le même drapeau canadien depuis 2014 et il l’accroche là où il dort pour que ce soit la première chose qu’il voie quand il se réveille… Son rêve olympique est né le jour où il a vu Catriona Le May Doan promouvoir le produit Vector dans une pause publicitaire pendant Salt Lake City 2002… On le surnomme « Quadzilla »… Devise favorite : C’est en remontant la pente qu’on atteindra au plus vite le sommet…