Biographie :

Ashley Lawrence a été capitaine de l’équipe canadienne des moins de 17 ans lors du Championnat de la CONCACAF et de la Coupe du monde féminine des moins de 17 ans de la FIFA en 2012 après avoir représenté le Canada lors de la Coupe du monde des moins de 17 ans de la FIFA en 2010 alors qu’elle n’avait que 15 ans. Elle a été nommée joueuse canadienne de moins de 17 ans de l’année à deux reprises (2011-2012). Avec l’équipe senior, elle a remporté deux médailles d’argent de la Coupe de Chypre, en 2013 et 2015. À la Coupe du monde 2015 de la FIFA, s’étant déroulé en sol canadien, elle a marqué un but en quart de finale, puis elle a aussi fait partie de l’équipe ayant terminé au 4e rang aux Jeux panaméricains de Toronto. Au tournoi de qualification olympique de la CONCACAF, contre la Guyane, elle a fait un tour du chapeau et a aidé le Canada à obtenir son laissez-passer olympique en terminant au 2e rang. Aux Jeux de Rio, en 2016, elle a fait partie de l’équipe féminine qui a remporté la médaille de bronze.

Ashley a joué pour l’université de la Virginie-Occidentale. Lors de sa première année d’études en 2013, elle a marqué quatre buts et obtenu quatre mentions d’aide en plus d’avoir été nommée à la première équipe d’étoiles Big 12, à l’équipe de recrues ainsi qu’à l’équipe académique de recrues. Lors de sa deuxième année d’études, elle a de nouveau été nommée à la première équipe d’étoiles Big 12 ainsi qu’à la deuxième équipe d’étoiles académiques grâce à ses quatre buts et sept mentions d’aide.

À propos d’Ashley

Famille : Elle est la fille de Raphael et Tina. Son frère s’appelle Anthony. Débuts : Elle a commencé à jouer au soccer à l’âge de 5 ans. Elle a grandi en pratiquant la natation, le soccer et la danse. Au-delà du soccer : Elle étudie en commerce à l’université de la Virginie-Occidentale. Elle aime lire des livres sur les affaires, cuisiner, danser, regarder des films et passer du temps avec ses amis. Sa devise : « Lorsqu’on connaît son but, ce sont les gestes qu’on pose dans l’adversité qui lui donne toute sa légitimité. » Christine Sinclair est sa plus grande source d’inspiration et jouer à ses côtés ne fait que redoubler son admiration. Avant chaque match, elle écoute de la musique et parle à sa mère. En voyage, elle apporte toujours son ourson en peluche. On la surnomme Ash.