Un cycliste descend une montagne à vélo

Peter Disera

Biographie

Peter Disera fait du cyclisme depuis son enfance, lui qui a concouru dans plusieurs disciplines avant d’adopter le vélo de montagne. En 2013, il a remporté les titres nationaux juniors de cross-country en vélo de montagne, du contre-la-montre sur route et du cyclo-cross. Cette année-là, il a raflé la médaille d’argent dans la course de cross-country junior aux Championnats du monde de l’UCI et il a aidé l’équipe de niveau élite à finir quatrième au relais. Il a par ailleurs décroché l’or à une épreuve de la Coupe du monde disputée à Mont-Sainte-Anne, au Québec, et il a participé à la course de catégorie junior des Championnats du monde de cyclo-cross de l’UCI. 

Disera a rejoint les rangs professionnels en 2014 et il est passé à la catégorie des moins de 23 ans. Bien qu’il ait raté une partie de la saison de la Coupe du monde en raison d’une luxation de l’épaule, il était suffisamment apte à participer à sa première course U-23 des Championnats du monde. En 2016, il a remporté les titres nationaux des moins de 23 ans en vélo de montagne ainsi qu’en cyclo-cross.  

À sa dernière année chez les moins de 23 ans en 2017, il a fini parmi les 15 meilleurs de chacune des cinq étapes de la Coupe du monde, lui qui a notamment décroché une médaille de bronze à Albstadt, en Allemagne. Aux Championnats canadiens, on lui a donné l’occasion de concourir dans la catégorie élite et il a défait l’olympien Raphaël Gagné pour remporter son premier titre canadien élite à l’âge de 22 ans. 

Disera s’est joint au circuit élite de la Coupe du monde en 2018 et, à sa deuxième saison, il a commencé à aspirer régulièrement à des résultats parmi les 20 meilleurs. Il a connu un des grands moments de sa carrière en 2019 quand il a terminé sixième, son meilleur résultat à vie, à la Coupe du monde de Les Gets, en France. Aux Championnats du monde à Mont-Sainte-Anne, Disera a profité de l’appui d’une foule partisane qui scandait son nom au moment où il s’est mis à perdre du terrain dans la course et il a fini par enregistrer le meilleur résultat de sa carrière aux Mondiaux. Ce moment-là n’a fait que décupler son désir de faire partie d’Équipe Canada. Il a terminé au 26e rang à ses débuts olympiques à Tokyo 2020.

À propos de Peter

Débuts : A commencé à faire du vélo de montagne à l’âge de 12 ans quand un camarade de classe l’a invité à la course d’une série d’épreuves locales qui avaient lieu les mercredis soirs… À la fin de sa première année, il s’est retrouvé aux championnats provinciaux… A aussi fait du ski alpin de compétition et a été moniteur de ski jusqu’à ce qu’il choisisse, à l’âge de 17 ans, de pratiquer seulement le cyclisme…  Autres intérêts : A complété ses études à l’Université de Guelph en décembre 2018, obtenant alors un diplôme en ingénierie des ressources en eau… Ses passe-temps durant la saison de vélo sont le café (faire du café au lait, des cappuccinos et autres cafés spécialisés), cuisiner des pâtisseries (pour faire sa propre nourriture en vue des moments où il fait du vélo) et la lecture… Ses passe-temps pendant la saison morte sont notamment le ski nordique, la randonnée pédestre, la natation, l’infusion de kombucha ainsi que les jeux de société et le Crib… De tout et de rien : Catharine Pendrel est un des principaux modèles dont il s’inspire… Son frère Quinton fait aussi du vélo de montagne de compétition…A été intronisé au Panthéon des sports de la municipalité de Barrie… Dicton préféré : « Si tu as le temps, va te perdre » (vient de l’époque où il était un jeune coureur et, avec ses amis, ils emballaient de la nourriture afin de se perdre volontairement sur les sentiers de la région)… Collectionne les numéros de dossard de course qu’il reçoit à chacune de ses courses… 

Palmarès international

Championnats du monde de l’UCI : 2020 – 40e; 2019 – 34e, 5e (relais); 2018 – 49e, 8e (relais); 2017 – 10e (relais); 2013 – 4e (relais) Championnats du monde U23 de l’UCI : 2017 – 24e; 2016 – 41e; 2015 – 31e; 2014 – 38e Championnats du monde juniors de l’UCI : 2013 - ARGENT; 2012 – 73e Championnats du monde de cyclo-cross de l’UCI : 2013 – 19e