Biographie :

Aux Championnats du monde de 2018, Shallon Olsen a décroché la médaille d’argent au saut de cheval, soit le meilleur résultat de l’histoire canadienne à cette épreuve. Elle a égalé sa coéquipière Ana Padurariu pour la médaille d’argent à la poutre, soit le meilleur résultat pour une gymnaste canadienne à un engin individuel. Plus tôt dans l’année, Olsen a décroché trois médailles aux Jeux du Commonwealth, soit l’or par équipe et au saut de cheval ainsi que la médaille de bronze aux exercices au sol.

Olsen a fait ses premiers pas aux Jeux olympiques à Rio en 2016, à sa première année d’admissibilité dans les rangs seniors, un fait d’armes qu’elle a répété à ses premiers Championnats du monde, en 2017 à Montréal.

Olsen a connu une brillante carrière junior. En 2013, elle a remporté trois médailles d’or des Championnats canadiens juniors faisant d’elle la championne canadienne du concours général, du saut de cheval et des exercices au sol. En 2014, elle a ensuite récolté une médaille des Championnats canadiens juniors à chacun des quatre engins (l’or au saut de cheval, l’argent aux barres asymétriques et à la poutre et le bronze aux exercices au sol) en plus d’une médaille d’argent au concours général.

Shallon a livré des performances exceptionnelles sur la scène internationale en 2014. Aux Championnats Pacific Rim, elle a décroché l’argent à l’épreuve par équipe et aux exercices au sol en plus d’une médaille de bronze au saut de cheval. Aux Championnats panaméricains juniors, elle a aidé le Canada à gagner l’or de l’épreuve par équipe et l’argent du saut de cheval.

Aux Championnats canadiens de 2015, Shallon a fait son entrée dans la catégorie senior en terminant au 6e rang du concours général, mais en décrochant une victoire flamboyante au saut de cheval. Elle a plus tard défendu son titre national au saut de cheval avec succès, chaque année de 2016 à 2019.

À propos de Shallon

Débuts : Elle a commencé à faire de la gymnastique à l’âge de trois ans… Dès cet âge, elle était la plus rapide de la famille à bicyclette, et elle avait besoin d’un environnement où canaliser son énergie… Autres intérêts : Elle aime lire, faire des mots-cachés, de la pâtisserie, de la randonnée et du vélo, et elle aime aller au cinéma… Parfois, elle donne des leçons de gymnastique dans des fêtes d’anniversaire… Elle étudie en psychologie à l’Université de l’Alabama… De tout et de rien : On la surnomme Shally ou Doll Face… Elle admire les lignes élancées de la championne olympique américaine Nastia Liukin ainsi que l’élégance de la multimédaillée des Championnats du monde roumaine Larisa Iordache qu’elle cherche à imiter… Sa devise est « Même si c’est impossible, inatteignable ou inimaginable, n’abandonne jamais. Surprends-les tous. »