Deux coureurs en action

Mohammed Ahmed

Biographie

Le coureur de fond Mohammed Ahmed a obtenu le meilleur résultat canadien de l’histoire aux Jeux de Rio 2016 lorsqu’il a pris le quatrième rang au 5000 m. Il a initialement terminé au cinquième rang, puis il a été disqualifié pour avoir couru sur la ligne intérieure de la piste, pour ensuite voir son résultat rétabli par le jury d’appel. 

Ahmed a écrit une page d’histoire aux Championnats du monde de World Athletics de 2019 à Doha au Qatar en remportant une médaille de bronze au 5000 m, la première médaille canadienne dans une épreuve de fond sur piste aux Championnats du monde. C’était aussi à ces Mondiaux qu’il a amélioré le record national au 10 000 m grâce à un chrono de 26:59,35, prenant le sixième rang de l’épreuve. Dans une de ses rares courses disputées en 2020, Ahmed a amélioré son propre record national au 5000 m, avec un chrono de 12:47,20 au mois de juillet. 

Il a fait ses débuts olympiques à Londres 2012, où il a terminé 18e au 10 000 m. L’année suivante, il s’est fait un nom sur la scène internationale en terminant neuvième de la plus longue épreuve sur piste aux Championnats du monde de l’IAAF 2013 à Moscou. À l’époque, c’était le meilleur résultat canadien au 10 000 m à des Championnats du monde, un résultat qu’Ahmed a depuis abaissé.

Mohammed a remporté l’or au 10 000 m des Jeux panaméricains à Toronto. Aux Championnats du monde de l’IAAF en 2015, il a obtenu le meilleur résultat canadien avec une 12e place. En septembre de la même année, il a battu le record canadien du 5000 m vieux de 17 ans avec un temps de 13:10,00 à l’occasion d’une rencontre de la Diamond League à Bruxelles. En mai 2016, Mohammed a abaissé son propre record de plus de huit secondes en ralliant la distance en 13:01,74 à la Classique Prefontaine à Eugene, en Oregon. Il s’agissait d’un deuxième record national en 2016 pour le coureur de fond qui avait aussi battu le record en salle du 3000 m en février, une marque en vigueur depuis neuf ans. 

En 2018, Ahmed a remporté une paire de médailles d’argent aux Jeux du Commonwealth à Gold Coast en Australie, soit au 5000 et au 10 000 m. 

Chez les junior, il a remporté l’épreuve du 5000 m des Jeux panaméricains juniors de 2009 et terminé quatrième au 10 000 m des Championnats du monde junior de l’IAAF de 2010 à Moncton. Il est détenteur du record canadien junior au 10 000 m. Son meilleur temps au 10 000 m, 27:34,64, remonte à avril 2012. Pendant qu’il courait pour l’Université Wisconsin-Madison, il a été nommé au sein de l’équipe d’étoiles nationale universitaire américaine et athlète de l’année en athlétisme extérieur de l’association Big Ten, après avoir pris le troisième rang du 10 000 m aux Championnats de la NCAA.  

À propos de Mohammed

Débuts : Il a commencé à faire de la piste à l’âge de 13 ans après avoir vu ses frères en faire à l’école. Il rêve de représenter le Canada depuis qu’il a vu les Jeux olympiques de 2004 à Athènes. Autres intérêts : Il a obtenu un diplôme en sciences politiques de l’université Wisconsin-Madison en 2014… Aime lire, écrire, écouter de la musique et des podcasts… De tout et de rien : Né en Somalie, il a passé les 10 premières années de sa vie au Kenya avant de déménager au Canada avec sa famille en 2001… Sa citation favorite est : « Tagto daayo tamido ogoow », ce qui signifie « Abandonne le passé et réfléchit plutôt à l’avenir », qui lui vient de Bulo Bulaye, sa grand-mère maternelle… Ses modèles comprennent le triple champion olympique Kenenisa Bekele, Kobe Bryant, Kevin Sullivan, Mohammed Farah, Hayley Wickenheiser et Clara Hughes… On le surnomme « Mospeed » …

Faits saillants olympiques

Jeux Sport Épreuve Rang
Londres 2012Athlétisme10 000 m - hommes18
Rio 2016Athlétisme10 000 m - hommes32
Rio 2016Athlétisme5 000 m - hommes4

Palmarès international

Jeux olympiques : 2016 – 4e (5000 m), 32nd (10 000 m); 2012 – 18e (10 000 m)

Jeux panaméricains : 2015 – OR (10 000 m)

Jeux du Commonwealth : 2018 – ARGENT (5000 m), ARGENT (10 000 m); 2014 – 6e (10 000 m), 5e (5000 m)

Championnats du monde de World Athletics : 2019 – BRONZE (5000 m), 6e (10 000 m); 2017 – 6e (5000 m), 8e (10 000 m); 2015 – 12e (5000 m); 2013 – 9e (10 000 m)

Championnats du monde en salle de l’IAAF : 2016 – 9e (3000 m)

Championnats du monde juniors de l’IAAF : 2010 – 4e (10 000 m); 2008 – 9e (10 000 m)

Championnats du monde de cross-country de l’IAAF : 2013 – 22e