Biographie :

Alannah Yip a obtenu sa place pour les débuts olympiques de l’escalade à Tokyo 2020 en remportant l’épreuve combinée des Championnats panaméricains 2020 à Los Angeles.

De 2007 à 2012, Yip a participé aux six éditions des Championnats du monde de la jeunesse de l’IFSC. Puis en 2016, elle était sur le circuit de la Coupe du monde de l’IFSC. À ses trois premières saisons, elle s’est principalement concentrée sur les épreuves du mur d’escalade, alors qu’elle participait sporadiquement aux épreuves d’escalade de difficulté et de vitesse, mais en 2019, elle était une compétitrice à temps plein dans les trois disciplines. Un fait saillant de sa carrière a été sa cinquième place au mur d’escalade à Chongqing, en Chine, en avril 2017, devenant ainsi la première Canadienne à passer en finale d’une épreuve de Coupe du monde en escalade. Elle a affiché son meilleur résultat au Championnat du monde de l’IFSC en 2019 quand elle a atteint la demi-finale au mur d’escalade et a terminé en septième place.

Yip avait abandonné l’escalade pendant environ un an et demi quand elle était à l’université pour se concentrer sur son éducation. Elle a ensuite réalisé qu’elle était misérable sans son sport, alors elle a trouvé une façon de terminer ses études en s’entraînant pour les compétitions internationales.

À propos d’Alannah

Ses débuts : Elle a commencé la pratique l’escalade à l’âge de six ans… Elle a pris des cours d’escalade à l’âge de neuf ans… S’est joint à l’équipe locale junior et a participé à ses premières compétitions à l’âge de 10 ans… Elle aime le fait que l’escalade n’est pas qu’un sport physique, mais aussi un défi pour l’esprit avec les parcours changeants pour trouver des solutions et faire son propre chemin. Autres intérêts : Diplômée de l’Université de la Colombie-Britannique en 2018 avec un baccalauréat en Génie mécanique, se spécialisant en mécatronique… Elle aime le vélo de montagne, le ski nordique, la cuisine, les casse-têtes. De tout et de rien : Son coéquipier olympique Sean McColl et son frère ainé Jason l’ont inspirée quand elle était plus jeune, particulièrement quand elle les a vus en compétition sur la scène internationale… Elle s’est aussi inspirée de Clara Hughes pour ses prouesses athlétiques et son ouverture au sujet de la santé mentale… Sa citation préférée est « Savoure ton geekdom! » de son entraîneur Andrew Wilson.