Biographie :

Joelle Bekhazi a fait ses débuts dans l’équipe nationale junior à l’âge de 16 ans et elle a pris part aux Championnats du monde juniors de 2005 et 2007. Après être passée dans les rangs seniors, elle a aidé le Canada à remporter la médaille d’argent aux Jeux panaméricains de 2007, 2011 et 2015. Joelle a contribué à deux podiums majeurs en 2009 lorsque le Canada a remporté sa première médaille d’argent de la Ligue mondiale de water-polo de la FINA avant de mettre la main sur la médaille d’argent des Championnats du monde de la FINA. Elle a aussi remporté la médaille d’argent à la Super finale de la Ligue mondiale de la FINA en 2017. Parmi ses réalisations individuelles, elle a été nommée dans l’équipe des étoiles de la Coupe du monde de la FINA en 2010 et joueuse la plus utile du tournoi de qualification du Championnat du monde de l’UANA en 2013. Joelle a joué dans l’équipe de l’université Southern California. À sa première année dans l’équipe, en 2009, les Trojans se sont inclinés en finale de la NCAA avant de triompher l’année suivante, ce qui fait de Joelle la première Canadienne membre d’une équipe championne de water-polo de la NCAA.

À PROPOS DE JOELLE

Débuts : Elle a commencé à jouer au water-polo à l’âge de 12 ans dans les piscines extérieures de l’ouest de l’île et a joué dans la ligue estivale pendant quelques années avant de se joindre au club de water-polo de Dollard-des-Ormeaux en 2001… Elle fait de la natation depuis l’âge de six ans… Elle rêve de participer aux Jeux olympiques depuis qu’elle a vu l’équipe nationale féminine en uniforme dans le cadre d’un stage pour les jeunes de l’ouest de l’île de Montréal… Autres intérêts : Elle a obtenu son diplôme de l’USC en 2011 (sciences biologiques)… Elle a terminé une maîtrise en physiologie à l’Université McGill… Elle aime lire, tricoter et regarder la télévision… Elle travaille comme représentante canadienne pour Jolyn Clothing Inc… De tout et de rien : Sa devise : « Chaque fois que tu rentres tard, chaque fois que tu te lèves tard, chaque fois que tu rates un entraînement, chaque fois que tu ne te donnes pas à 100 %, tu aides ton adversaire à te battre. »… Avant un match, elle mange du poulet et des pâtes à la sauce tomate… Elle collectionne les tasses Starbucks des villes qu’elle visite… On la surnomme Jo…