Rosie MacLennan

Décompte des médailles olympiques canadiennes

Gold medal icon 2
Silver medal icon 0
Bronze medal icon 0

Biographie

Rosie MacLennan a écrit une page d’histoire aux Jeux de Rio en 2016 quand elle est devenue la première trampoliniste à remporter deux médailles d’or olympiques consécutives. Elle est aussi devenue la première athlète canadienne à défendre avec succès son titre olympique aux des Jeux d’été et la première Canadienne à remporter deux médailles d’or olympiques d’une épreuve individuelle aux Jeux d’été. Quatre ans auparavant, MacLennan avait remporté une de deux médailles d’or du Canada aux Jeux de Londres 2012 après avoir réalisé la routine la plus difficile pour obtenir un pointage de 57,305 points, un sommet personnel et la première médaille d’or olympique de l’histoire du Canada au trampoline. Comme championne olympique en titre, elle avait été sélectionnée pour être porte-drapeau d’Équipe Canada à la cérémonie d’ouverture des Jeux de Rio 2016. 

Elle a d’abord acquis son expérience de jeux multisports aux Jeux panaméricains de 2007, où elle a décroché la médaille d’argent avant de remporter l’or à Guadalajara en 2011. Elle a défendu cette médaille avec succès aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto, partageant le podium avec sa coéquipière, Karen Cockburn, alors qu’elle se remettait d’une commotion cérébrale.

MacLennan a fait ses débuts aux Championnats du monde en 2005 et a remporté sa première médaille en 2007. En 2010, elle a ajouté une médaille de bronze à son palmarès avant d’obtenir une médaille d’argent en 2011. Après sa victoire aux Jeux olympiques, Rosie a conservé son classement international quand elle a remporté son premier titre mondial en 2013, puis elle y a ajouté une autre médaille d’argent en 2014. Après avoir souffert d’une deuxième commotion cérébrale en un an en raison d’une portière de coffre d’auto qui lui est accidentellement tombée sur la tête, Rosie était simplement heureuse d’être en mesure de participer aux Championnats du monde de 2015. Elle a opté pour un degré de difficulté moins élevé, et après une seule semaine d’entraînement, elle a terminé au pied du podium, en quatrième place. 

MacLennan a depuis été très ouverte à propos des répercussions de sa commotion cérébrale, notamment la perte de conscience spatiale dans les airs, qui a fait voler sa confiance en éclats, sans compter les maux de tête, les problèmes de mémoire et d’élocution ainsi que l’anxiété et la dépression. Elle a choisi de ne pas participer aux Championnats du monde de 2017 en raison de problèmes persistants au cou. 

En pleine santé, elle est revenue aux Championnats du monde en 2018 et a remporté son deuxième titre mondial en carrière dans l’épreuve individuelle. En avril 2019, pendant une rencontre de la Coupe du monde au Bélarus, MacLennan s’est fracturée la cheville gauche après avoir mal atterri sur le côté du trampoline. Elle a fait attention de ne pas porter de poids sur son pied pendant deux mois et a dû ensuite rebâtir sa force, sa stabilité et l’amplitude de ses mouvements. Bien qu’elle n’était pas entièrement remise à 100 pour cent au moment des Championnats du monde à la fin de l’été, elle a quand même concouru et remporté une médaille de bronze, assurant une place de quota pour le Canada dans cette épreuve aux Jeux de Tokyo 2020. 

À propos de Rosie

Débuts : Elle a commencé à suivre des cours de trampoline à l’âge de sept ans, puis a participé à sa première compétition à neuf ans… Elle s’est qualifiée pour sa première compétition mondiale par catégorie d’âge à 11 ans… En regardant les Jeux olympiques à la télévision quand elle était plus jeune, elle désirait devenir olympienne, avant même de savoir dans quelle discipline sportive… C’est en regardant Karen Cockburn se qualifier pour les Jeux olympiques de 2000 à Sydney et remporter la médaille d’or que son rêve s’est transformé en objectif… Karen Cockburn est son modèle puisqu’elle est une pionnière du trampoline et l’aide dans sa carrière d’athlète… Autres intérêts : Elle a terminé un baccalauréat en éducation physique et santé de l’Université de Toronto en 2011… Elle a obtenu une maîtrise en science du mouvement et de l’exercice à l’Université de Toronto en 2018… Elle aime lire, faire de la randonnée, skier et faire du wakesurf… Elle est athlète ambassadrice pour Right to Play et les organismes de bienfaisance Bon départ de Canadian Tire … De tout et de rien : Dicton favori : « Pousuit le rêve et aime le parcours »… On la surnomme “Rosie, E” … Elle écoute de la musique qui la met de bonne humeur avant une compétition… Son grand-père Lorne Patterson devait participer aux épreuves de gymnastique des Jeux olympiques de Tokyo en 1940 avant que ceux-ci soient annulés en raison de la Deuxième Guerre mondiale… 

Faits saillants olympiques

Jeux Sport Épreuve Rang
Beijing 2008Gymnastique - TrampolineFemmes7
Londres 2012Gymnastique - TrampolineFemmesOr
Rio 2016Gymnastique - TrampolineFemmesOr

Palmarès international

Jeux olympiques : 2016 – OR; 2012 – OR; 2008 – 7e

Jeux panaméricains : 2015 – OR; 2011 – OR; 2007 – ARGENT

Championnats du monde de la FIG : 2019 – BRONZE; 2018 – OR; 2015 – 4e; 2014 – ARGENT; 2013 – OR; 2011 – ARGENT; 2010 – BRONZE; 2009 – 4e; 2007 – BRONZE; 2005 – 25e

Championnats panaméricains : 2014 – OR; 2008 – OR; 2006 – BRONZE  

Championnats Pacific Rim : 2014 – OR; 2012 – OR; 2010 – BRONZE; 2008 – BRONZE