Roland Varga

Biographie

Roland Varga fait partie de l’équipe nationale depuis 2009. Il a représenté le Canada à ses premiers jeux multisports dans le cadre des Jeux panaméricains 2011 à Guadalajara. Il a rejoint les rangs du circuit de la Coupe du monde en 2012 et il a disputé deux saisons aux côtés de Paul Bryant en C-2. Une des réalisations de ce duo a été de rafler la médaille d’argent au C-2 500 m à Racice, en République tchèque, en 2013. Cet été-là, Varga a participé aux Championnats du monde U23 ainsi qu’aux Mondiaux seniors de l’IFC. À ces derniers à Welland, en Ontario, il a raté le podium de peu, décrochant la quatrième place au C-2 1000 m avec Marc Tarling, en plus de remporter la finale B du C-2 500 m avec Bryant. 

En 2014, Varga a concouru avec Gabriel Beauchesne-Sévigny sur le circuit de la Coupe du monde, où ils ont atteint la finale A dans trois de leurs quatre courses. Mais en 2015, Varga a connu des essais nationaux « vraiment décevants » et il a décidé d’arrêter de pagayer. Sept mois ont passé sans qu’il s’entraîne et il était presque prêt à passer à autre chose mais il a fini par revenir, plus motivé et déterminé que jamais à devenir meilleur. 

En 2016, Varga a de nouveau mérité sa place dans l’équipe de la Coupe du monde et, avec Bryant, il a atteint les finales A dans chacune de leurs trois épreuves en C-2, leur meilleur résultat étant une quatrième place. L’année suivante, Varga était de retour aux Championnats du monde de l’IFC, où il a fait partie de l’équipage du C-4 1000 m qui a disputé la finale A. 

En 2018, Varga et Connor Fitzpatrick sont devenus partenaires en C-2. Ils ont remporté la finale B du C-2 1000 m à leur première étape de la Coupe du monde, à Szeged en Hongrie, et la fin de semaine suivante, ils se sont qualifiés pour la finale A à Duisbourg, en Allemagne. Aux Championnats du monde, ils ont fini au sixième rang de la finale B au C-2 1000 m. 

En 2019, Varga et Fitzpatrick ont atteint une autre finale A au C-2 1000 m à la Coupe du monde de Duisbourg. Cette réalisation a précédé un de leurs faits saillants en carrière alors qu’aux Championnats du monde de 2019, Fitzpatrick et lui ont réédité le record canadien du C-2 1000 m en vertu d’un temps de 3:28,742 en demi-finale, avant de terminer deuxièmes de la finale B. Ce résultat allait finir par procurer une place de quota pour le Canada aux Jeux olympiques et ils ont ensuite obtenu leurs propres billets pour Tokyo 2020 aux essais nationaux, disputés au début de 2021. À ses débuts olympiques, Varga a atteint la finale A du C-2 1000 m avec Fitzpatrick, épreuve dans laquelle ils ont terminé au sixième rang. Il a aussi pris part au C-1 1000 m.

À propos de Roland

Débuts : A commencé à pagayer à l’âge de 12 ans alors qu’il vivait encore en Hongrie, où les épreuves de vitesse au canoë-kayak sont parmi les sports les plus populaires… L’entraîneur du club local l’a recruté en offrant 1 kg d’oursons en gélatine à quiconque s’inscrivait ; en raison de sa dent sucrée et parce que la plupart de ses amis faisaient déjà du canoë, il a fini par graviter vers ce sport… A terminé dernier dans toutes ses courses à ses deux premières années, mais a persévéré et a fini par prouver qu’à force d’ambition et de travail acharné, qu’il pourrait s’améliorer… Autres intérêts : Aime regarder des vidéos d’anime (Dragon Ball, One Piece et Naruto sont ses favoris), lire des romans fantastiques, jouer à des jeux vidéo et pratiquer la guitare… De tout et de rien : A immigré au Canada avec sa famille quand il avait 15 ans, suivant alors un oncle qui avait auparavant quitté la Hongrie et vécu une belle expérience… Inspiré par son entraîneur Andreas Dittmer, qui est une légende de son sport avec ses cinq médailles olympiques, et son ancien partenaire pagayeur Paul Bryant, qui lui a enseigné comment devenir meilleur dans une embarcation d’équipe… Aime lancer des blagues et socialiser les jours de course afin de créer une atmosphère détendue… 

Palmarès international

Jeux panaméricains : 2011 - DQ (C-1 1000 m)

Championnats du monde de l’ICF : 2019 – 11e (C-2 1000 m); 2018 – 15e (C-2 1000 m), 13e (C-2 500 m); 2017 - 9e (C-4 1000 m), 13e (C-2 500 m); 2013 – 10e (C-2 500 m), 14e (C-2 200 m), 4e/DF (C-4 1000 m)

Championnats du monde U23 de l’ICF: 2013 - 4e (C-2 1000 m)