Une joueuse de rugby en action

Elissa Alarie

Biographie

Elissa Alarie a porté les couleurs du Canada au rugby à sept et au rugby XV, ayant arboré la feuille d’érable pour la première fois comme membre de l’équipe nationale des moins de 19 ans au rugby XV. Elle a fait ses débuts avec l’équipe canadienne de rugby à sept dans le cadre d’un tournoi en Chine sur le circuit de la Série mondiale féminine de R7 de World Rugby en 2013, marquant trois essais en seulement trois matchs pour aider le Canada à terminer au troisième rang. Sa présence suivante sur le circuit a eu lieu dans le dernier tournoi de la saison 2014 à Amsterdam, où elle a ajouté un autre essai et où le Canada a de nouveau pris le troisième rang. 

Alarie a disputé trois tournois sur le circuit en 2015, marquant six essais alors que le Canada a obtenu le meilleur résultat de son histoire en terminant la saison au deuxième rang du classement général. Cette performance a assuré le Canada d’une place au premier tournoi olympique de l’histoire du rugby à sept aux Jeux de Rio en 2016. Malheureusement, Alarie s’est blessée à un ligament croisé antérieur dans le dernier tournoi de la saison à Amsterdam un an seulement avant les Jeux de Rio 2016. Elle a fini par rater toute la saison 2015-2016 de la Série mondiale féminine de R7 de World Rugby, ce qui a limité ses occasions de jouer avant les Jeux. Elle a été choisie comme réserviste au sein de l’équipe olympique et a regardé le Canada remporter la médaille de bronze. 

La sélection suivante d’Alarie au sein de l’équipe canadienne de rugby à sept n’est survenue qu’à la fin de 2019, alors qu’elle a disputé les cinq tournois de la saison 2019-2020 qui a abruptement pris fin en raison de la pandémie. Alarie a inscrit trois essais, aidant le Canada à prendre le troisième rang au classement. 

Comme membre de l’équipe canadienne de rugby XV, Alarie a obtenu sa première sélection senior à la Coupe des Nations de 2013, aidant le Canada à remporter son tout premier titre à ce tournoi. Elle a aussi marqué l’essai gagnant contre les États-Unis en finale de la Série CAN-AM en 2014. 

Elle a connu le fait saillant de sa carrière plus tard en 2014 à la Coupe du monde féminine de rugby, défaisant la France, équipe hôte, en demi-finale pour propulser le Canada vers sa toute première présence en finale. Le Canada a ensuite perdu ce match ultime contre l’Angleterre, récoltant tout de même la médaille d’argent. Elle a fait sa deuxième apparition en Coupe du monde en 2017, aidant le Canada à finir au cinquième rang, alors que sa seule défaite du tournoi est survenue face à la Nouvelle-Zélande pendant la phase de groupes. 

À propos de Elissa 

Débuts :  A commencé à jouer au rugby à l’âge de 15 ans… N’avait jamais entendu le mot « rugby » avant cela, mais était quart-arrière au flag-football, alors elle y a été initiée quand quelqu’un a demandé qui était doué avec la passe… Aime le fait que ce sport inclut des habiletés utiles dans les autres sports qu’elle a pratiqués auparavant : vitesse, agilité, intelligence, puissance, endurance… Autres intérêts : Aime le golf, le spikeball, le tennis, le squash, le snowboard, le yoga, les jeux de cartes et les rendez-vous pour un café avec des amis… Appuie la Fondation Terry Fox en organisant l’implication de son équipe… Travaille aussi avec le Fonds Monty Heald, qui vise à éliminer la réalité « payer pour jouer » des joueuses de l’équipe nationale féminine XV… Diplômée de l’UQTR en 2009 avec un baccalauréat en comptabilité… Travaille à temps partiel pour l’Institut canadien du sport du Pacifique… De tout et de rien : Son dicton favori : « 35 est le nouveau 21. Pouvez-vous l’imaginer? » A des vêtements violets en Spandex qu’elle garde souvent pour les gros matchs… Collectionne les grains de café et les tasses de ses voyages… 

Palmarès international

Coupe du monde féminine de rugby XV de World Rugby : 2017 – 5e; 2014 - ARGENT