Connor Fitzpatrick

Biographie

Connor Fitzpatrick a représenté le Canada pour la première fois à la régate des espoirs olympiques en 2015 en Pologne. Il a pris la quatrième place au C-1 1000 m, un résultat dont il est encore extrêmement fier puisqu’il a permis de démontrer qu’il pouvait rivaliser avec les meilleurs au monde. Il a ensuite participé aux Championnats du monde juniors 2016 et aux Mondiaux des moins de 23 ans en 2017. À l’été 2017, il a représenté la Nouvelle-Écosse aux Jeux du Canada, où il a accédé au podium dans chacune de ses cinq épreuves, notamment trois fois sur la plus haute marche. 

Fitzpatrick a fait ses débuts sur le circuit de la Coupe du monde en 2018, en C-2 avec Roland Varga. Ce duo a remporté la finale B du C-2 1000 m à sa première compétition ensemble à Szeged, en Hongrie et la fin de semaine suivante, il a accédé à la finale A à Duisbourg, en Allemagne. Quand Fitzpatrick a disputé ses premiers Championnats du monde seniors de la FIC, plus tard cet été-là, ils ont fini sixièmes de la finale B du C-2 1000 m. 

En 2019, Fitzpatrick et Varga ont atteint une autre finale A du C-2 1000 m à la Coupe du monde de Duisbourg. Cette réalisation a précédé un de leurs faits saillants en carrière alors qu’aux Championnats du monde de 2019, Varga et lui ont réédité le record canadien du C-2 1000 m en vertu d’un temps de 3:28.742 dans leur demi-finale, avant de terminer deuxièmes de la finale B. Ce résultat allait finir par accorder une place de quota pour le Canada aux Jeux olympiques et ils ont ensuite obtenu leurs propres billets pour Tokyo 2020 aux essais nationaux, tôt en 2021. Fitzpatrick a par ailleurs remporté l’épreuve du C-1 1000 m à ces essais. 

À propos de Connor

Débuts : A commencé à pagayer à l’âge de 12 ans, mais s’est engagé à fond dans son sport à 15 ans seulement… Est devenu accro au canoë après avoir rejoint un groupe d’amis qui pagayaient au lieu de suivre l’entraînement conventionnel auxquels s’adonnent les joueurs de hockey pendant leur saison morte… A vu des pagayeurs plus âgés de son club représenter le Canada, ce qui l’a incité à vouloir vivre la même expérience… Autres intérêts : Aime jouer au golf pendant l’entre saisons et adore les voitures… De tout et de rien : Dictons favoris : « Le succès, c’est là où l’occasion rencontre la préparation, prépare-toi pour la prochaine occasion »/ « La vie est une question de décisions, et j’ai décidé d’être excellent tous les jours »… Inspiré par le médaillé olympique canadien Steve Giles, son entraîneur Andreas Dittmer, qui a remporté cinq médailles olympiques pour l’Allemagne, et Sebastian Brendel, un triple champion olympique allemand avec qui il s’est entraîné ces deux dernières années et qui lui a permis de voir ce qu’il a besoin de faire pour être le meilleur dans son sport… 

Palmarès international

Championnats du monde de l’ICF : 2019 – 11e (C-2 1000 m); 2018 – 15e (C-2 1000 m), 13e (C-2 500 m)

Championnats du monde U23 de l’ICF : 2017 - 7e/vague prélim. (C-2 1000 m), 9e /DF (C-2 500 m)

Championnats du monde juniors de l’ICF : 2016 – 15e (C-1 1000 m), 7e/DF (C-4 500 m)