Biographie :

À la suite de ses premiers Championnats du monde de l’IAAF en 2011, Matt Hughes avait de bonnes chances de se qualifier pour Londres 2012. Même s’il a terminé au 2e rang de l’épreuve de 3000 m steeple des Championnats canadiens de 2012, il n’avait pas le niveau requis pour faire ses débuts olympiques. Cette déception est vite devenue sa plus grande source de motivation. Lors des Championnats du monde de l’IAAF de 2013, il a réécrit le record canadien de l’épreuve du 3000 m steeple en terminant au 6e rang. Son chrono de 8:11.64 remplace celui de 8:12.58 de Graeme Fell qui tenait depuis 1985. Après avoir raté de peu le podium des Jeux du Commonwealth en 2014, Matt a atteint la plus haute marche de l’épreuve du 3000 m steeple aux Jeux panaméricains devant son coéquipier Alex Genest. Il a accompagné cette victoire d’une 8e place aux Championnats du monde de l’IAAF de 2015. En 2010, il a été sacré premier champion de la NCAA d’athlétisme à l’extérieur de l’université de Louisville. En 2011, il a défendu avec brio son titre de champion de la NCAA au 3000 m steeple. En 2013, 2014 et 2015, il a mis la main sur trois titres de champion canadien consécutifs.

À propos de l’athlète

Famille : Il est le fils de Paul et Kelly Hughes. Ses frères aînés s’appellent James et Patrick, et ses frères cadets, John-Paul et Jacob. Ses sœurs cadettes se nomment Mary et Claire. Débuts : Il a commencé à faire de la course sur piste en 3e année parce qu’il aimait sortir de l’école et être le premier arrivé au terrain de jeu. Il a commencé à se consacrer à la course d’obstacles à l’école secondaire. Au-delà de l’athlétisme : Il aime faire la sieste et jouer au hockey et au golf. En 2012, il a obtenu son baccalauréat en enseignement et sciences du sport de l’université de Louisville. Il a conservé les dossards de toutes ses courses. Sa devise : Rien ne remplace le travail.