Steven Marshall

Biographie

Steve Marshall n’avait joué que neuf matchs au niveau international senior quand il a concouru au Championnat du monde de la FIVB de 2014. À ce moment-là, il était le joueur le moins expérimenté de l’équipe qui a terminé au meilleur rang de son histoire, soit au septième rang. Il venait de se joindre à l’équipe nationale A en 2014, après avoir fait partie de l’équipe B en 2012. Steve n’était pas un nouveau venu sur la scène sportive internationale puisqu’il avait déjà participé aux Championnats du monde de volleyball de plage des moins de 19 ans (2007) et des moins de 21 ans (2009). 

Après cette année révélatrice, Steve a été nommé au sein de l’équipe nationale en 2014 et a aidé la formation à remporter une médaille de bronze aux Jeux panaméricains de Toronto et  une médaille d’or au Championnat continental de la NORCECA. En 2016, il a aussi contribué aux succès des Canadiens en Ligue mondiale, les conduisant au premier rang du groupe 2, un honneur qui leur a permis d’accéder au prestigieux groupe 1 en 2017. Marshall a été un élément essentiel de l’équipe olympique du Canada en 2016, l’aidant à prendre le cinquième rang tout en signant des victoires en ronde préliminaire sur l’Italie et les États-Unis, éventuels médaillés d’argent et de bronze.

Évoluant à Berlin au sein d’un club, Marshall a subi une grave blessure en février 2017, déchirant trois ligaments et se fracturant la cheville après avoir atterri sur le pied d’un coéquipier. Il est revenu sur les courts seulement six semaines plus tard, bien que la cheville n’était pas entièrement remise. Cela l’a affecté tout au long de sa saison professionnelle en 2018 puis quand il a rejoint l’équipe nationale au cours de l’été. Une IRM a démontré qu’il avait encore un éclat d’os dans sa cheville. En août 2018, il a donc quitté l’équipe nationale pour retourner en Allemagne où le personnel médical de son club de Berlin l’a mis dans un programme de réhabilitation. Il a évité l’opération, car l’éclat d’os s’est ressoudé à sa cheville, mais il a été embêté par des problèmes de mobilité et d’arthrite. 

Pendant sa séquence avec l’équipe nationale où il était ralenti par les blessures, Marshall a quand même aidé le Canada à réaliser son meilleur résultat en Ligue mondiale de la FIVB en 2017 où il a décroché une médaille de bronze. Il a aussi été membre de l’équipe canadienne qui a remporté des médailles de bronze consécutives aux Championnats continentaux de la NORCECA en 2017 et 2019. Il a aidé le Canada à réaliser deux résultats parmi les 10 meilleurs aux Championnats du monde de la FIB en 2018, à la Ligue des Nations de la FIVB en 2018, 2019 et 2021, ainsi qu’à la Coupe du monde de la FIVB en 2019. 

Il a joué deux saisons pour l’Université Trinity Western, quand son équipe a perdu contre Calgary en finale du Championnat d’U SPORTS (à l’époque SIC) en 2010. À la suite de la saison, il a décidé de poursuivre une carrière professionnelle en volleyball de plage. Réalisant que le volleyball n’était pas ce qu’il voulait faire dans la vie, il a repris ses études à Trinity Western et a contribué à la victoire des Spartans au Championnat de SIC de 2011-2012. Il a rejoint les rangs professionnels pour de bon en 2014, d’abord en Pologne, puis en Allemagne où il a remporté deux titres consécutifs de la Bundesliga avec Berlin Volleys en 2017 et 2018. Il a ensuite joué une saison en Turquie et une autre en Grèce avant de se joindre au club français Chaumont Volley-Ball 52 en 2021.

À propos de Steven

Débuts : Il a commencé à jouer au volleyball de façon compétitive à 15 ans…  Il s’est joint à un club pour la première fois après sa 10e année… Son désir de jouer au volleyball pour le Canada est né quand il a vu une reprise de la finale de la Ligue mondiale de 2005 et il a été renversé par le niveau du jeu du Brésil et de la Serbie-et-Monténégro… Autres intérêts : Il aime jouer au golf et au volleyball de plage… Il a étudié au Collège Douglas en 2007-2008… Il a aussi étudié à l’Université Trinity Western de 2008 à 2010 puis de 2011 à 2013… De tout et de rien : Plus jeune, il admirait le receveur brésilien Giba pour son style et son talent… Son dicton favori : « Recommence, encore », le plus simple rappel qu’il a besoin de se prouver chaque jour…

Faits saillants olympiques

Jeux Sport Épreuve Rang
Rio 2016VolleyballHommes5

Palmarès international

Jeux olympiques : 2016 - 5e

Jeux panaméricains : 2015 - BRONZE

Universiades de la FISU : 2013 - 7e

Coupe du monde de la FIVB : 2019 - 9e; 2015 - 7e

Championnat du monde de la FIVB : 2021 - 8e; 2019 - 9e; 2018 - 7e 

Ligue des Nations de la FIVB : 2021 - 8e; 2019 - 9e; 2018 - 7e 

Ligue mondiale de la FIVB : 2017 - BRONZE; 2016 - 13e; 2015 - 15e; 2014 - 13e; 

Championnat continental de la NORCECA : 2019 - BRONZE; 2017 - BRONZE; 2015 - OR