Biographie :

À sa première apparition olympique aux Jeux de Rio 2016, Kylie Masse a remporté la médaille de bronze au 100 m dos, établissant un record national en cours de route. Elle est aussi la nageuse de la portion dos du relais 4×100 m quatre nages qui a pris le cinquième rang et a établi un record canadien.

Un an plus tard, Masse a réalisé un exploit historique en devenant la première Canadienne à remporter un titre mondial en natation. Elle a mis la main sur l’or au 100 m dos à l’occasion des Championnats du monde 2017 de la FINA disputés à Budapest, en Hongrie, tout en établissant un record du monde grâce à un chrono de 58,10 secondes. Elle a par ailleurs raflé une médaille de bronze en tant que membre du relais 4×100 m quatre nages mixte et a fini tout près du podium au relais 4×100 m quatre nages féminin (4e) et au 200 m dos (5e).

Masse a défendu avec succès son titre au 100 m dos aux Championnats du monde 2019 de la FINA à Gwangju, en Corée du Sud, faisant d’elle la première nageuse canadienne de l’histoire à décrocher des médailles d’or consécutives dans la même épreuve. Elle a aussi foulé le podium au 200 m dos et au relais 4×100 m quatre nages féminin, s’emparant du bronze dans les deux cas. Elle a ensuite été nommée nageuse de l’année de Natation Canada pour la troisième année de suite.

Entre deux titres mondiaux, Masse a mis la main sur l’or dans les épreuves du 100 m et du 200 m dos aux Jeux du Commonwealth 2018 à Gold Coast, en Australie, tout en rééditant les records du Commonwealth dans les deux épreuves. Elle a aussi ramené à la maison des médailles d’argent au 50 m dos et au relais 4×100 m quatre nages. Plus tard cette année-là, elle a remporté l’or au 100 m dos aux Championnats panpacifiques après avoir établi un record de ces championnats en ronde préliminaire; elle a été nommée nageuse par excellence des Championnats.

Kylie Masse a représenté le Canada aux Universiades en 2015 et elle y a remporté la médaille d’or du 100 m dos. Elle participe régulièrement à des compétitions dans l’uniforme de l’Université de Toronto, et elle a été nommée recrue féminine de l’année des Blues pour la saison 2014-2015. Elle a été nommée athlète féminine de l’année à l’Université de Toronto chacune de ses années universitaires (2015 à 2019). En 2015-2016, elle a aussi remporté le prix BLG d’athlète féminine universitaire canadienne de l’année. Son expérience des compétitions multisports comprend une participation aux Jeux du Canada en 2013.

À PROPOS DE KYLIE

Débuts : Elle a commencé à faire de la compétition en natation à l’âge de 10 ans. Elle a décidé que le sport lui plaisait quand elle a fait partie d’une équipe de natation d’été avec son frère et sa sœur, et elle s’est ensuite jointe à l’équipe de compétition de sa région…

Autres intérêts : Elle étudie la kinésiologie à l’Université de Toronto, désirant ensuite faire carrière dans le secteur de la santé… Elle aime la mode, la danse, voyager et bien manger…

De tout et de rien : On la surnomme « Ky »… En voyage, elle aime acheter quelque chose qui lui rappelle son séjour.