Biographie :

Après une année presque complète à se remettre de fasciites plantaires et de tendinites péronières, Natasha Wodak a connu sa meilleure année en carrière en 2015 : en mai, elle a établi le record canadien au 10 000 m au Payton Jordan Invitational à Palo Alto (Californie), avec un temps de 31:41:59. Il s’agissait de sa première course sur piste en près de deux ans, et elle n’avait aucune idée qu’elle jouait le record jusqu’au dernier tour. Elle a ensuite terminé 2e des Championnats canadiens au 10 km en un temps record personnel de 31:58, et 2e du demi-marathon des Championnats canadiens, distance pour laquelle elle avait enregistré son meilleur temps à New York en mars. Avant de se rendre à Toronto pour participer aux Jeux panaméricains, Natasha a souffert d’une maladie qui lui a fait perdre beaucoup de poids, car elle était incapable de manger. Fatiguée et déconcentrée, elle a tout de même pris part à la compétition et a terminé 7e. Elle a aussi travaillé très fort lors de son premier 10 000 m en Championnats du monde de l’IAAF, préférant terminer sa course plutôt que d’abandonner à neuf tours de l’arrivée. Elle a alors voulu terminer cette saison en beauté, ce qu’elle fit en remportant les Championnats canadiens de 5 km. Vers la fin du mois de janvier 2016, elle a reçu un diagnostic de fracture de stress au pied, suivi d’un autre épisode de maladie qui l’a forcée au repos jusqu’en mai.