Biographie :

 

Claudia Holzner avait six ans quand elle a découvert la nage synchronisée à la télévision lors des Jeux olympiques de 2000 à Sydney. Deux ans plus tard, elle participait à ses premières leçons avec les Calgary Aquabelles et elle est tout de suite tombée amoureuse de ce sport. En 2008, elle a remporté l’or par équipes aux Championnats panaméricains des groupes d’âge avant de rejoindre les rangs de l’équipe nationale des 13-15 ans en 2009.

Elle a été promue à l’équipe nationale junior en 2010 et a participé aux Championnats panaméricains en 2011, où elle a récolté l’or aux épreuves solo, duo et par équipes. Après avoir concouru aux Championnats du monde juniors FINA 2012, Claudia a rejoint l’équipe nationale senior et elle a obtenu son billet pour les Championnats du monde FINA 2013 où elle a participé à l’épreuve non olympique du combo.

Claudia a accompli l’un des exploits les plus importants de sa carrière aux Jeux panaméricains de Toronto 2015 ou elle a été membre de l’équipe qui a remporté l’or à la maison. En 2017, Holzner a commencé à concourir en duo avec Jacqueline Simoneau. Ensemble, elles ont conclu les épreuves techniques et libres au septième rang aux Championnats du monde de la FINA 2017.

À PROPOS DE CLAUDIA

Débuts : Elle a commencé la natation artistique à l’âge de 8 ans. Elle pratiquait déjà la gymnastique, sans toutefois connaître le succès… Elle s’est dit qu’il était préférable de se retrouver avec le visage dans l’eau plutôt que sur la poutre… Autres intérêts : Elle aime la cuisine et les projets de bricolage en ciyrs de saison ainsi que la randonnée, le ski et l’artisanat au cours de la saison morte… Elle a conclu sa première année d’études infirmières à Calgary avant de déménager à Montréal en 2012; elle a depuis pris des cours de langues en français et en allemand en plus de cours optionnels à l’Université Concordia… Elle songe poursuivre ses études en communications …

De tout et de rien : On la surnomme Clauds. Elle a une petite figurine de Barney qui lui sert de mascotte porte-bonheur; cela avait commencé comme une plaisanterie avec son équipe à Calgary jusqu’à ce que sa partenaire du duo et elle commencent à l’apporter aux compétitions internationales. Elle porte toujours un anneau infini sur lequel est gravé « Vivre sa passion ». Elle collectionne les porte-clés de tous les endroits qu’elle visite. Sa devise : « Elle croyait qu’elle pouvait le faire, elle l’a donc fait. »