Une cycliste descend la montagne

Haley Smith

Biographie

Haley Smith a commencé à faire du vélo de montagne au moment d’entreprendre ses études à l’école secondaire, mais elle a dû remiser son vélo pendant un certain temps afin d’être traitée pour un cas grave d’anxiété et d’anorexie. Après avoir pris soin de sa santé mentale comme il le fallait, elle a renoué avec le vélo de montagne de compétition et elle a été retenue pour la première fois au sein de l’équipe des Championnats du monde juniors au moment où elle a terminé sa 12e année.  

Au cours des quatre années qui ont suivi, Smith a concouru à l’échelle internationale chez les moins de 23 ans, ce qui l’a amenée à participer à trois présentations des Championnats du monde. Elle a vécu un de ses premiers grands moments quand elle a signé sa première victoire dans une épreuve de la Coupe Canada à Horseshoe Valley en 2015. Cette année-là, elle a remporté le titre national des moins de 23 ans et la médaille de bronze aux Championnats continentaux américains. 

En 2016, Smith s’est retrouvée sur le circuit de niveau élite de la Coupe du monde et elle s’est inscrite pour la première fois dans la course élite des Championnats du monde de l’UCI. Elle a percé les 20 premiers rangs aux Championnats du monde 2017 quand elle a pris la 16e place. En 2018, elle a raflé une médaille de bronze aux Jeux du Commonwealth à Gold Coast, en Australie. Elle a par ailleurs fini sixième aux Championnats du monde, le meilleur résultat de sa carrière. 

Smith a bâti là-dessus en 2019, alors qu’elle a accédé à son premier podium de la Coupe du monde au mois de mai en vertu d’une troisième place enregistrée à la troisième étape de la saison, disputée à Nové Město, en République tchèque. Elle a ajouté un autre résultat parmi les 10 meilleurs à son palmarès quelques mois plus tard à Les Gets, en France. Cependant, la performance dont elle est la plus fière est celle qu’elle a donnée aux Championnats du monde 2019 à Mont-Sainte-Anne, au Québec, quand elle a fait fi des blessures, de la maladie et d’une grande fatigue mentale qu’elle a connues en milieu de saison pour aller chercher la 12e place devant des partisans canadiens. 

En 2020, la pandémie de la COVID-19 et le confinement qui a suivi ont été extrêmement difficiles à vivre pour Smith, qui est retombée dans les vieilles habitudes et les anciens modèles de pensée qui accompagnent habituellement son trouble alimentaire. N’étant pas vraiment consciente de la façon dont elle se sentait à l’époque, elle a entrepris la saison écourtée de la Coupe du monde. Cependant, après avoir été incapable de compléter la deuxième épreuve, elle a réalisé qu’elle était en état de crise et elle est retournée à la maison pour demander de l’aide, autant sur le plan professionnel qu’auprès des membres de sa famille. De retour à un état d’équilibre, tout en comprenant mieux qu’elle devait apprivoiser ses difficultés parce que celles-ci faisaient partie intégrante de sa personnalité, elle a renoué avec le circuit de la Coupe du monde en 2021.  

À propos de Haley

Débuts : A commencé à faire du vélo de montagne à l’âge de 13 ans, alors qu’elle pédalait avec son père et son frère durant les mois d’été à une époque où elle jouait au hockey pendant l’hiver… Plus jeune, elle avait beaucoup d’endurance et elle était une habile grimpeuse, mais elle peinait techniquement… A commencé à se consacrer exclusivement au vélo de montagne au moment d’entreprendre ses études à l’université… Autres intérêts : A complété ses études à l’Université Queen’s en 2015, obtenant alors un baccalauréat en kinésiologie… Ambassadrice pour les organismes Rapides et radieuses et Cam’s Kids… Aime cuisiner, lire, créer de nouvelles choses à l’aide de différents passe-temps, voyager et faire de longues randonnées sur son vélo de route aux endroits qu’elle découvre pour la première fois… Adore le cinéma, surtout les films de Disney, Harry Potter et Marvel… Discute fréquemment avec d’autres personnes de sa bataille pour garder une bonne santé mentale, interagissant sur une base individuelle avec des jeunes filles qui vivent possiblement la même chose… De tout et de rien : La personne la plus inspirante dans sa vie a été l’entraîneur Dan Proulx, qui l’a conseillée et aidée afin qu’elle se transforme de jeune adolescente timide qui connaissait des problèmes de confiance et de santé mentale à une jeune femme qui veut être la meilleure version d’elle-même… Dicton favori : « Si ce n’est pas moi, alors qui? Si ce n’est pas maintenant, alors quand? »… 

Palmarès international

Jeux du Commonwealth : 2018 - BRONZE Championnats du monde de l’UCI : 2020 – 29e; 2019 – 12e; 2018 – 6e, 8e (relais); 2017 – 16e; 2016 – 42e Championnats du monde U23 de l’UCI : 2015 – 20e; 2014 – 23e; 2012 – 40e Championnats du monde juniors de l’UCI : 2011 – 22e Championnats continentaux panaméricains U23 : 2015 - BRONZE