Matthew Sharpe

Biographie

Matt Sharpe a participé à sa première compétition pour le Canada à l’occasion des Championnats panaméricains juniors en 2008. En 2010, il a fini neuvième aux Championnats du monde juniors. Il a ensuite disputé trois éditions consécutives des Championnats du monde des moins de 23 ans tout en s’inscrivant à des courses de niveau élite sur les circuits de la Coupe panaméricaine et de la Coupe du monde. Il a obtenu ses premiers résultats parmi les 10 meilleurs en Coupe du monde à l’étape d’Edmonton en 2012 et il s’est inscrit à sa première épreuve de la Série mondiale de triathlon en 2013 à San Diego. Sharpe a représenté le Canada aux Jeux du Commonwealth de 2014, quand il a contribué à la quatrième place de son équipe à l’épreuve du relais mixte. 

À cette époque, Sharpe a dû composer avec d’importantes blessures de surentraînement qui ont mené à plusieurs années de performances erratiques, avant qu’il apprenne à écouter son corps et à mieux gérer sa charge d’entraînement. En 2016, il a pris la deuxième place aux Championnats canadiens et il a accédé pour la première fois à un podium de la Coupe du monde à l’occasion de l’étape de Montréal. Il a fini 11e à l’épreuve d’Edmonton de la Série mondiale de triathlon et il a participé à sa première Grande finale de niveau élite de l’ITU.

En 2017, Sharpe a terminé quatre fois parmi les 10 meilleurs sur le circuit de la Coupe du monde et il a décroché la 16e place, un sommet en carrière, à la Grande Finale de l’ITU. Il a participé à ses deuxièmes Jeux du Commonwealth en 2018, où il a été le meilleur Canadien de la course masculine avec une neuvième place. Il a aussi contribué à une quatrième place du Canada au relais mixte. Depuis ce temps, il continue d’accumuler les résultats parmi les 10 meilleurs sur le circuit de la Coupe du monde. 

À propos de Matthew

Débuts : Il s’est inscrit à son premier triathlon, l’épreuve Kids of Steel de Comox Valley, à l’âge de 10 ans… A aussi fait de la natation de compétition pendant son enfance… S’est entraîné seul à l’école secondaire, se tirant du lit à 5 h du matin pour aller courir sous la pluie et malgré le froid sur l’Île de Vancouver… Fait partie de la génération de jeunes qui ont été inspirés par la médaille d’or de Simon Whitfield aux Jeux de Sydney en 2000… Autres intérêts : Aimerait faire carrière en planification et en aménagement urbain… Aime cuisiner et explorer de nouveaux quartiers et découvrir des cafés quand il voyage… De tout et de rien : Avant une course, lance toujours à la blague à son coéquipier Tyler Mislawchuk que « ceci est notre dernière course à vie » afin d’enlever un peu de tension et de savourer le moment… Déclaration préférée: « Il y a quelque chose beau dans la tentative en soi » – Joseph Plaskett, le grand-oncle de Sharpe, qui était un peintre canadien renommé… 

Palmarès international

Jeux du Commonwealth : 2018 – 9e (individuel), 4e (relais mixte); 2014 – 21e (individuel), 4e (relais mixte) Grande finale de la Série mondiale de triathlon de l’ITU : 2019 – N’A PAS TERMINÉ; 2018 - 17e; 2017 - 16e; 2016 - 35e Championnats du monde U23 de l’ITU : 2013 - 24e; 2012 - 29e; 2011 - 36e Championnats du monde juniors de l’ITU : 2010 - 9e; 2009 - 26e