Biographie :

À ses premiers Jeux olympiques à Rio en 2016, Allison Beveridge faisait partie de la formation canadienne médaillée de bronze en poursuite par équipes (aux côtés de Jasmin (Glaesser) Duehring, Kirsti Lay, Georgia Simmerling et Laura Brown), qui a établi un record national à cette occasion. Elle a aussi participé à l’omnium, subissant un malheureux accident dans la première épreuve, la course de scratch, quand elle a été accrochée par une autre cycliste.

Cet accident a provoqué un important hématome sur sa hanche gauche après les Jeux. Beveridge avait participé aux Jeux de Rio quelques mois seulement après avoir reçu un diagnostic de syndrome de la traversée thoracobrachiale vasculaire, signifiant que les vaisseaux sanguins entre sa clavicule et sa première côte étaient compressés, entraînant la formation de caillots sanguins.

En quête d’une meilleure solution que de prendre des anticoagulants, Beveridge a raté la saison 2016-2017 sur piste et a subi une chirurgie en janvier 2017 pour faire retirer sa côte supérieure gauche, afin de créer de l’espace pour alléger la compression. Elle ne savait pas à l’époque si elle pourrait reprendre son parcours de cycliste de compétition.

À l’été 2017, elle était de retour en selle et a remporté le titre canadien sur route. Le même automne, elle était de retour au vélodrome et a remporté les titres nationaux à l’omnium et à la poursuite par équipes. Au cours de la saison 2017-2018 de la Coupe du monde de l’UCI, elle a remporté une médaille d’argent à l’omnium et a aidé le Canada à prendre le deuxième rang du classement général de la poursuite par équipes. Les Canadiennes ont ajouté une médaille de bronze aux Jeux du Commonwealth de 2018.

En 2018-2019, Beveridge a pris le deuxième rang du classement de la Coupe du monde de l’épreuve de l’omnium après avoir remporté une médaille de bronze et d’argent au cours de la saison. Elle a réalisé les mêmes podiums sur le circuit de la Coupe du monde en 2019-2020, tout en aidant le Canada à prendre le quatrième rang pour une troisième année de suite en poursuite par équipes aux Championnats du monde de l’UCI.

Allison Beveridge a réalisé une percée remarquable sur la scène internationale lors de la seconde Coupe du monde de la saison 2015-2016 en remportant l’or à l’omnium de Cambridge, en Nouvelle-Zélande. C’était sa première victoire de Coupe du monde et sa deuxième participation à un omnium de Coupe du monde en carrière. Par la suite, elle s’est classée quatrième à l’omnium des Championnats du monde de l’UCI de 2016, encouragée par sa brillante performance du deuxième jour où elle était en tête de l’épreuve de scratch. À ces mêmes championnats, elle a également remporté la médaille d’argent de l’épreuve de poursuite par équipes avec Glaesser, Lay et Simmerling.

Allison fait partie intégrante de cette équipe depuis sa médaille d’argent des Championnats du monde de 2014. En 2015, elle a remporté deux médailles de bronze des Championnats du monde sur piste de l’UCI dont une avec Lay, Glaesser et Steph Roorda, et ensemble elles ont obtenu la troisième position en poursuite par équipes. Elle a aussi obtenu la troisième position à l’épreuve non olympique de scratch malgré une chute à mi-parcours.

Aux Jeux panaméricains de 2015, Allison a remporté la poursuite par équipes avec Glaesser, Lay et Brown en plus d’une médaille de bronze sur route. Elle a participé aux Championnats du monde juniors de l’UCI à la fois sur piste et sur route. En 2015, elle a remporté le maillot de la meilleure sprinteuse à la première étape du Tour de la Californie pour se classer cinquième au pointage final.

À PROPOS D’ALLISON

Débuts : Elle a commencé à faire du cyclisme à l’âge de 14 ans… Elle était nageuse de compétition quand elle était jeune…

De tout et de rien : On la surnomme « Allie », « Bev » et « Bevy »…