Biographie :

Georgia Simmerling a marqué l’histoire à Rio 2016 en tant qu’athlète canadienne participant à ses troisièmes Jeux olympiques dans une troisième discipline sportive. Membre de l’équipe de cyclisme sur piste et du quatuor féminin de l’épreuve de poursuite par équipes, elle a aidé le Canada à remporter sa deuxième médaille de bronze olympique consécutive à cette épreuve tout en atteignant son premier podium olympique. Il s’agissait seulement de sa quatrième course de poursuite par équipes.

Elle avait fait ses débuts olympiques à Vancouver 2010 en ski alpin avant de passer au ski cross en 2011. Après avoir démontré son potentiel au cours des camps d’entraînement estivaux, elle s’est taillée une place au sein de l’équipe nationale de ski cross. En février 2012, une erreur commise durant une course a causé une chute qui l’a laissée avec trois vertèbres brisées (C7, T2 et T3) au cou et au dos. Elle a dû porter un appareil orthopédique pour soutenir son cou et le haut du corps pendant sept semaines, mais elle n’a pas eu à subir de chirurgie. Elle a repris la compétition en décembre 2012 et elle a remporté son premier podium en carrière en Coupe du monde à la fin du mois.

Simmerling a participé à ses premiers championnats du monde de ski cross en 2013 et a accédé aux huitièmes de finale à Sotchi en 2014. Après une fracture du poignet subie aux Championnats du monde en janvier 2015, elle a pris la décision de s’essayer à une carrière aux Jeux d’été. Georgia avait déjà fait quelques camps d’entraînement avec le programme de développement de cyclisme sur piste, et elle savait que l’endurance lui conviendrait mieux que les épreuves de sprint. Elle s’est mise à l’entraînement sur son vélo, plaques et vis au poignet, une semaine seulement après son opération. La Coupe du monde UCI de Hong Kong en janvier 2016 a été sa première compétition de cyclisme sur piste où elle a remporté l’épreuve de poursuite par équipes. Elle a ensuite remporté l’argent de cette épreuve aux Championnats du monde UCI de 2016.

Immédiatement après Rio en 2016, Simmerling a repris l’entraînement en ski cross et est retournée sur le circuit de la Coupe du monde de la FIS. Elle a obtenu deux podiums en 2016-2017 et a accédé à la petite finale des Championnats du monde de la FIS de 2017. Elle a obtenu deux autres podiums sur le circuit de la Coupe du monde en décembre 2017, portant son total en carrière à neuf podiums en ski cross. En janvier 2018, seulement quelques jours avant d’être nommée au sein de l’équipe olympique pour les Jeux de PyeongChang 2018, Simmerling a été victime d’un accident dans une course de Coupe du monde à Nariska, subissant des fractures aux deux jambes à trois endroits et déchirant de nombreux ligaments,  nécessitant quatre chirurgies. Elle a annoncé sa retraite du ski cross en mai 2018, mais son parcours en sport d’élite n’était pas terminé pour autant. En septembre 2018, et cela bien que sa réhabilitation n’était pas terminée, elle était de retour en selle. Elle est revenue sur le circuit de la Coupe du monde de cyclisme sur piste en janvier 2019, aidant le Canada à remporter la médaille d’argent de la poursuite par équipe à l’étape de la Nouvelle-Zélande.

À PROPOS DE GEORGIA

Débuts : Elle a commencé à skier à l’âge de six ans… Ses frères aînés ont chacun fait partie du Grouse Mountain Tyee Ski Club, et ses parents voulaient voir toute la famille skier ensemble… Elle a commencé le ski cross à l’âge de 22 ans… Elle a fait son premier tour de piste dans un vélodrome pour la première fois en juin 2014 à l’occasion d’un événement du programme de dépistage de talents de Cyclisme Canada à Los Angeles… En novembre 2015, elle s’est élevée au rang de l’élite canadienne du cyclisme de piste après deux semaines d’entraînement avec l’équipe de développement…

Autres intérêts : Aime la cuisine, le tricot et le yoga… Elle a visité la Tanzanie en 2013 dans son rôle d’ambassadrice de l’organisme Right to Play… Aimerait devenir agente de sportifs une fois son propre parcours d’athlète terminé…

De tout et de rien : Possède un soutien-gorge de sport chanceux… Sa devise favorite : Le travail acharné bat le talent quand le talent ne travaille pas avec acharnement…