Biographie :

Adolescente, Leah Kirchmann passait ses hivers à faire des courses de ski de fond et ses étés à faire de même à vélo. Elle a accompli tout un exploit en 2008 quand elle a participé aux Championnats du monde juniors de cyclisme sur route et de vélo de montagne. Quand le temps est venu de choisir une seule discipline, c’est le vélo sur route qui l’a emporté.

En 2010, elle a participé à ses premiers Jeux du Commonwealth. Un an plus tard, elle a terminé au 10e rang à la course sur route des Championnats panaméricains en plus de participer à ses premiers Championnats du monde. En 2012, elle a obtenu la médaille d’argent de l’épreuve sur route des Championnats panaméricains.

L’année 2014 de Leah n’a toutefois pas été de tout repos. Elle s’est fracturée la clavicule pour la deuxième fois en carrière, en plus de participer aux Jeux du Commonwealth à nouveau et de terminer quatrième de l’épreuve de contre-la-montre par équipes aux Championnats du monde avec l’équipe Optum-Kelly Benefit Strategies. Parmi les faits saillants de sa carrière, elle a été la première Canadienne à remporter les titres nationaux de course sur route, du contre-la-montre et du critérium, et elle a terminé en troisième place à La Course, une épreuve organisée par Le Tour de France sur un parcours de 89 km en une journée.

En 2015, Leah a terminé au deuxième rang de la course sur route et au troisième rang du contre-la-montre aux Championnats canadiens. Elle a aussi terminé troisième au Grand prix cycliste de Gatineau en 2016 avant de faire sa première apparition olympique à Rio. Elle a conclu la saison 2016 au deuxième rang du classement général du circuit féminin UCI World Tour.

En 2017, à sa première saison avec Team Sunweb, elle a remporté la médaille d’or au contre-la-montre par équipe des Championnats du monde de l’UCI. En 2018, elle a remporté le bronze au contre-la-montre par équipe avec Team Sunweb, mais son fait saillant aux Championnats du monde a été une quatrième place au contre-la-montre individuel, à seulement deux secondes du podium. Le contre-la-montre étant auparavant un point faible pour elle, ce résultat et deux titres nationaux de cette épreuve l’ont rendu particulièrement fière.

En juillet 2019, Kirchmann a pris le deuxième rang à La Course du Tour de France. Cependant, sa saison a pris fin en septembre quand elle a subi une déchirure partielle d’un ligament, l’écartant d’une participation aux Championnats du monde.

À PROPOS DE LEAH

Débuts : Elle a commencé le cyclisme à l’âge de 13 ans avec le programme de vélo de montagne Kids in the Mud de Winnipeg afin de compléter son entraînement de ski de fond. Elle en est rapidement devenue passionnée après quelques bonnes courses dans la boue. Elle aimait les aspects physique, technique, tactique et mental de cette discipline… L’entraîneur provincial l’a vite enrôlée dans l’équipe de cyclisme sur route… Elle est passée chez les professionnelles à l’âge de 20 ans… 

Autres intérêts : Elle adore le ski de fond, la randonnée, la cuisine, le vélo de montagne et le yoga. Elle a obtenu son baccalauréat ès arts et science en nutrition, spécialisé en santé publique de l’Université Queen’s. Elle est ambassadrice de Rapides et Radieuses… Elle dirige le programme de mentorat du fonds Global Relay Bridge the Gap, qui appuie les cyclistes canadiens dans leur transition des rangs juniors à professionnels…

De tout et de rien : Sa citation favorite : « Nous sommes ce que nous faisons à répétition. L’excellence n’est donc pas un geste, mais une habitude. » – Will Durant…