Pamela Ware

Biographie

La première participation de Pamela Ware aux Championnats du monde FINA, en 2013, restera gravée dans les annales. Elle y a remporté la médaille de bronze de l’épreuve individuelle du tremplin de 3 m et du 3 m synchro avec Jennifer Abel. Elle a été nommée Athlète féminine de l’année par Canada Aquatique pour ses réalisations. Le tandem Ware-Abel a remporté une médaille des Championnats du monde en 2015 en plus de monter sur le podium de la Coupe du monde FINA en 2014 et 2016, des Jeux du Commonwealth en 2014 et des Jeux panaméricains de 2015, où Pamela a remporté l’argent derrière sa partenaire de synchro.

Pamela a acquis beaucoup d’expérience sur la scène internationale en 2010 en participant aux premiers Jeux olympiques de la jeunesse (terminant au pied du podium de l’épreuve du tremplin de 3 m), aux Jeux du Commonwealth et aux Championnats du monde juniors FINA. À ses premiers Jeux olympiques à Rio en 2016, Ware a pris le septième rang à l’épreuve individuelle du tremplin 3 m après avoir tout juste raté le podium du 3m synchronisé, prenant le quatrième rang avec Abel.

En 2017, Ware a commencé à se concentrer sur l’épreuve du 3m individuel. Elle a remporté la médaille de bronze à la Coupe du Monde de la FINA 2018 après avoir pris le quatrième rang aux Jeux du Commonwealth à Gold Coast. Elle a pris le cinquième rang du classement au tremplin de 3 m de la Série mondiale de la FINA 2019 après avoir pris le quatrième rang en 2018. Ware a retrouvé Abel aux Jeux panaméricains de Lima en 2019 ou elles ont décroché l’or au 3 m synchro tandis que Ware a pris le quatrième rang de l’épreuve individuelle. Elle a obtenu une place de quota olympique pour le Canada avec sa septième place aux Championnats du monde de 2019. Ware s’est qualifiée pour les Jeux de Tokyo 2020 en remportant les Essais nationaux en juin 2021. Elle a atteint les demi-finales du tremplin de 3 m à sa deuxième participation olympique.

À propos de Pamela

Débuts : Elle a commencé à plonger en 2000, et elle a participé à ses premiers Championnats canadiens en 2003. Elle a plongé pour la première fois quand son père a dit à sa sœur et elle que si elles faisaient une culbute avant sur le petit tremplin, elles auraient droit à un Popsicle, et si elles faisaient une culbute arrière, ils iraient au Dairy Queen. Elles se sont exécutées et le lendemain, le sauveteur leur a donné le numéro de téléphone d’un club de plongeon à Brossard. Sa sœur ainée est une ancienne membre de l’équipe nationale et elles avaient l’habitude de participer ensemble à des épreuves de plongeon synchronisé…  Autres intérêts : Elle aime cuisiner et compte fréquenter une école de cuisine quand elle arrêtera la compétition … De choses et d’autres : Sa devise : « Les rêves valent qu’on les poursuive. » 

Faits saillants olympiques

Jeux Sport Épreuve Rang
Rio 2016Sports aquatiques - PlongeonTremplin synchro 3 m - femmes4
Rio 2016Sports aquatiques - PlongeonTremplin 3 m - femmes7

Palmarès international

Jeux olympiques : 2016 - 4e (3 m synchro), 7e (3 m)

Jeux olympiques de la jeunesse : 2010 – 4e (3 m), 8e (10 m)

Jeux panaméricains : 2019 – GOLD (3 m synchro), 4e (3 m); 2015 – ARGENT (3 m), ARGENT (3 m synchro)

Jeux du Commonwealth : 2018 – 4e (3 m); 2014 –ARGENT (3 m synchro), 6e (3 m); 2010 – 7e (3 m), 11e (10 m), 5e (3 m synchro), 6e (10 m synchro)

Championnats du monde de la FINA : 2019 - 7e (3 m); 2017 – 6e (3 m); 2015 – ARGENT (3 m synchro), 5e (3 m); 2013 – BRONZE (3 m synchro), BRONZE (3 m)

Coupe du monde de la FINA : 2021 – 21e (3 m); 2018 – BRONZE (3 m); 2016 – ARGENT (3 m synchro), 16e (3 m); 2014 – ARGENT (3 m synchro), 5e (3 m); 2012 – 4e (3 m)

Championnats du monde juniors de la FINA : 2019 - BRONZE (1m), 11e (3 m), 5e (10 m), 4e (3 m synchro); 2008 - 7e (3 m), 7e (10 m), 4e (3 m synchro)