Biographie :

Karol-Ann Canuel a marqué l’histoire en 2014 en devenant la première cycliste canadienne à remporter la médaille d’or des Championnats du monde au contre-la-montre par équipes, au sein de l’équipe Specialized-lululemon. Deux jours plus tard, elle a réalisé une meilleure performance individuelle en carrière avec une sixième place au contre-la-montre individuel. Elle a été incapable de terminer la course sur route après avoir été impliquée dans une énorme collision qui lui a infligé une fracture du bassin. Karol-Ann avait eu la chance de participer à ces championnats en dépit d’une chute au début du mois de juin qui l’avait forcée à prendre du repos à cause d’une fracture de sa vertèbre C6, d’une côte cassée et d’une commotion cérébrale.

En 2015, elle a remporté la médaille d’or du contre-la-montre des Championnats du monde, cette fois avec l’équipe Velocio-SRAM. Elle s’est aussi classée parmi les 15 meilleures des épreuves du contre-la-montre individuel et de course sur route. Canuel a remporté le titre national 2015 au contre-la-montre.

À sa première apparition olympique à Rio en 2016, Canuel a obtenu le meilleur résultat canadien à la course sur route. Évoluant dans les rangs professionnels au sein de l’équipe Boels-Dolmans, elle a reporté ses trois titres mondiaux consécutifs au contre-la-montre par équipes au cours de cette saison.

En 2017, Canuel a pris le huitième rang du classement général de l’édition féminine du Giro d’Italie. Aux Championnats du monde de 2018, elle a pris le sixième rang de la course sur route et le huitième rang du contre-la-montre individuel. De 2015 à 2018, Canuel a réalisé quatre podiums consécutifs au contre-la-montre individuel du Grand prix cycliste de Gatineau.

En 2019, Canuel a remporté la course sur route des Championnats canadiens, sa première victoire à cette épreuve depuis son passage à la compétition élite. Cette victoire est survenue quelques semaines après avoir fracturé sa clavicule.

À PROPOS DE KAROL-ANN

Débuts : Elle a commencé à participer à des compétitions de cyclisme à l’âge de 11 ans; elle est tombée et a cassé son casque à sa toute première course, mais elle était de retour sur son vélo le lendemain… C’est la constante amélioration vers l’excellence qui l’a attirée vers le sport… 

Autres intérêts : Elle a obtenu son diplôme en sciences infirmières de l’Université du Québec en Outaouais en 2013… Elle aime lire, faire du yoga et regarder Netflix… 

De tout et de rien : On la surnomme « Karo »… Inspirée par les performances olympiques de Marie-Hélène Prémont, Lori-Ann Muenzer, et Clara Hughes…