Biographie :

Andre De Grasse est passé à l’histoire aux Jeux de 2016 à Rio lorsqu’il est devenu le premier athlète canadien médaillé des trois épreuves de sprint. Il a tout d’abord mis la main sur la médaille de bronze du 100 m en réussissant son record personnel de 9,91 secondes, ce qui fait de lui le premier médaillé olympique de cette épreuve depuis Donovan Bailey en 1996 à Atlanta. Il a ensuite décroché la médaille d’argent du 200 m, ce qui fait de lui le premier Canadien sur le podium de l’épreuve depuis Percy Williams en 1928 à Amsterdam. Andre a écrit le record canadien de 19,80 secondes en tenant tête à la légende jamaïcaine Usain Bolt en demi-finale. Pour conclure ses premiers Jeux olympiques, il a été le dernier relayeur du relais 4×100 m qui a obtenu la médaille de bronze en inscrivant le record canadien de 37,64 secondes, fracassant la marque détenue par l’équipe médaillée d’or des Jeux de 1996 à Atlanta qui tenait depuis 20 ans. Andre De Grasse a vécu une saison 2015 remarquable avec deux médailles de bronze à ses premiers Championnats du monde de l’IAAF. Il a terminé ex æquo au 3e rang de l’épreuve du 100 m avec un meilleur temps de 9,92 secondes et il est donc devenu le premier Canadien médaillé à cette épreuve depuis 1999. Il a d’autant plus atteint le podium une deuxième fois au relais 4×100 m. Ce même été, Andre a été double médaillé d’or des Jeux panaméricains de Toronto, soit au 100 m et au 200 m, où il a réalisé le record canadien (19,88 secondes). Il aurait aussi remporté une médaille d’or au relais 4×100 m si les Canadiens n’avaient pas été disqualifiés pour avoir franchi la ligne de couloir. En décembre 2015, Andre a fait le saut chez les professionnels, renonçant ainsi à sa dernière année d’admissibilité au circuit de la NCAA pour signer un contrat à long terme très lucratif. Il a déménagé à Pheonix (Arizona) afin de s’entraîner avec ALTIS. Andre a fait les manchettes pour la première fois à travers le Canada et les États-Unis lorsqu’il a réalisé le doublé 100 m/200 m en l’espace de 45 minutes aux Championnats de la NCAA en juin 2015. Le vent favorable a empêché l’homologation des deux temps ultrarapides : 9,75 secondes au 100 m et 19,58 secondes au 200 m. Ce triomphe a couronné une première saison prolifique avec les Trojans de la USC après deux ans passés au Coffeyville Community College. Le 17 mai, il est devenu le premier Canadien depuis Bruny Surin, en 1999, à courir sous la barre des 10 secondes au 100 m avec un temps de 9,97 secondes, remportant le Championnat Pac-12 par la même occasion. La même fin de semaine, il a fait tomber le record canadien au 200 m pour la première fois en stoppant le chrono à 20,03 secondes. Aux Championnats canadiens de 2014, il a terminé 2e au 100 m et 4e au 200 m. En 2013, il a remporté l’argent au 100 m et le bronze au 200 m des Championnats panaméricains juniors, après avoir été couronné champion canadien junior pour les deux distances.

À propos de l’athlète

Famille : Ses parents se nomment Alex Waithe et Beverley De Grasse; les autres membres de sa fratrie s’appellent Julian, Alexandra et Dantee. Débuts : Il a commencé à faire de la course sérieusement à l’âge de 17 ans, après que son entraîneur Tony Sharpe a vu son potentiel lors d’une compétition d’écoles secondaires. Il a enchaîné les résultats et s’est fait offrir une bourse d’études aux États-Unis. Au-delà de l’athlétisme : Il a étudié en sociologie à l’université Southern California. Son modèle est son ancien entraîneur Tony Sharpe qui l’a aidé à décrocher une bourse universitaire et a transformé sa vie. Sa devise : « Ne laissez jamais vos échecs vous décourager ou vos succès vous monter à la tête. »