Biographie :

Après ses débuts au sein de l’équipe canadienne à l’Universiade 2005, Tamara Tatham s’est jointe à l’équipe nationale senior en 2007 à temps pour les Jeux panaméricains de Rio. Lors de sa troisième saison, en 2009, elle a réussi la meilleure moyenne de rebonds de l’équipe (6,2) lors des Championnats des Amériques FIBA. À ses premiers Championnats du monde FIBA en 2010, Tamara a récolté une moyenne de 16 minutes, 4,5 points et 3,5 rebonds. Elle a connu une meilleure performance lors des Championnats du monde de la FIBA en 2014 avec une moyenne de 23,7 minutes, 6,1 points et 4,0 rebonds par match en aidant les Canadiennes à terminer au 5e rang, leur meilleur résultat depuis 1986. Tamara et sa sœur Alisha étaient toutes deux membres de l’équipe canadienne qui s’est qualifiée pour Londres 2012 avant d’accéder aux quarts de finale du tournoi olympique où la moyenne de Tamara était de 22,5 minutes, 5,8 points et 3,7 rebonds en six matchs. Tamara a joué au sein de l’équipe de l’université du Massachusetts de 2004 à 2007 et a conclu sa carrière universitaire avec 1188 points, 755 rebonds et 221 aides. Tamara est ensuite devenue joueuse professionnelle en Finlande (2007-2008), en Allemagne (2008-2013), en Slovaquie (2013-2015) et en Australie (depuis 2015). En 2015, elle a aidé le Canada à remporter une médaille d’or historique aux Jeux panaméricains de Toronto, où le pays l’a emporté en finale contre les États-Unis. Elle a passé 110 minutes sur le terrain (troisième temps de l’équipe) et compté une moyenne de neuf points par match. Lors des Championnats des Amériques de 2015, elle a ajouté une autre médaille d’or à sa collection en qualifiant du coup le Canada pour Rio 2916.

À propos de l’athlète…

Famille : Elle est la fille de Roy et Pauline Tatham. Son frère Patrick est entraîneur adjoint de basketball à Ryerson. Sa sœur cadette, Alisha, était membre de l’équipe canadienne de basketball de Londres 2012. Débuts : Elle a commencé à jouer au basketball à l’âge de 13 ans parce que son frère jouait déjà et que son père regardait beaucoup de matchs de la NBA. Au-delà du basketball : Elle a obtenu son diplôme de l’université du Massachusetts en 2007 (collège des arts et sciences). Elle aime bloguer et est cofondatrice de l’entreprise 4Ever Hoops Clothing. Avec sa sœur, elle a fondé l’organisme de bienfaisance Love Live Hoops. Sa devise : Si vous ne pouvez pas jouer mieux qu’eux, travaillez plus fort qu’eux. Avant un match, elle lit un verset de la Bible. On la surnomme T.