Biographie :

Sabrina D’Angelo a intégré le programme jeunesse du Canada en 2007, à 14 ans. L’année suivante, elle faisait partie de l’équipe médaillée de bronze du Championnat féminin des moins de 17 ans de la CONCACAF qui a permis au Canada de se qualifier pour la première édition de la Coupe du monde féminine de la FIFA des moins de 17 ans. Sabrina n’a pas eu la chance de jouer lors de ces deux tournois, mais c’est là que son rêve d’être gardienne de but partante est né. Il ne lui a fallu que deux ans pour le réaliser.

En 2010, elle était devant le filet des cinq matchs du Championnat féminin des moins de 17 ans de la CONCACAF où le Canada a mis la main sur la médaille d’or. Elle était aussi gardienne de but partante de l’équipe canadienne lors de la Coupe du monde féminine de la FIFA des moins de 17 ans. En 2012, Sabrina a contribué à la médaille d’argent remportée par le Canada lors du Championnat féminin des moins de 20  ans de la CONCACAF, qualifiant ainsi le pays à la Coupe du monde féminine de la FIFA des moins de 20 ans. Sa performance a été récompensée par le titre de joueuse canadienne de l’année chez les moins de 20 ans.

Depuis 2016, Sabrina est membre de l’équipe nationale senior. Depuis, elle a aidé le Canada à remporter la Coupe d’Algarve, puis la médaille de bronze aux Jeux de Rio, en 2016. Alors qu’elle portait l’uniforme de l’université de la Caroline du Sud, Sabrina a établi de nombreux records, dont celui du nombre de minutes passées dans les buts (7535), du nombre de matchs pour une gardienne de but partante (81) ainsi que du record de jeux blancs pour une étudiante de dernière année (10 en 2014). En 2014, elle a reçu le prix du président de l’établissement, la récompense la plus prestigieuse pour un étudiant-athlète.

À propos de Sabrina

Famille : Ses parents s’appellent Gerry et Bonnie D’Angelo. Elle a un frère aîné, Derek. Débuts : Elle a commencé à jouer au soccer à l’âge de 5 ans parce que son père y avait joué dans sa jeunesse. Au-delà du soccer : Elle aime sortir avec ses amis, passer du temps dehors, faire des randonnées à vélo et dans la nature. En mai 2015, elle a obtenu son baccalauréat en sciences des exercices de l’université de la Caroline du Sud. On la surnomme Sabs. Son porte-bonheur est le collier qu’elle porte quotidiennement parce qu’il lui rappelle sa famille. En voyage, elle ne part jamais sans Victoria, sa peluche préférée. Sa devise : « Un moment à la fois ».