Biographie :

Phylicia George est devenue une olympienne d’été et d’hiver à PyeongChang 2018, alors qu’elle a fait ses premiers pas comme athlètes de bobsleigh à la suite d’une carrière en athlétisme qui l’a menée à Londres 2012 et Rio 2016. À PyeongChang 2018, Phylicia George a remporté le bronze au bob à deux féminin aux côtés de Kaillie Humphries.

Après avoir passé quatre ans à l’université du Connecticut, elle est entrée dans la cour des grandes en 2011 lorsqu’elle est passée sous la barre des 13 secondes au 100 m haies. Elle a terminé 2e aux Championnats canadiens, ce qui lui a permis de se qualifier pour les Championnats du monde de l’IAAF, où elle s’est rendue en finale. Aux Championnats canadiens de 2012, elle s’est qualifiée pour les Jeux olympiques de Londres en remportant le 100 m et en terminant 2e au 100 m haies, mais a renoncé au 100 m pour se concentrer sur les haies. Cette décision a porté ses fruits, car elle a terminé 5avec un record personnel de 12,65 secondes.

Phylicia a dû renoncer à la saison 2013 à cause d’un problème à l’ischio-jambier. Elle a souffert d’une tendinite à la jambe gauche et de deux déchirures à la jambe droite. Après huit mois de réadaptation, elle a été en mesure de reprendre la compétition en 2014 et de participer aux Jeux du Commonwealth à Glasgow. En 2015, elle a terminé au 2e rang aux Championnats canadiens après une 5e place aux Jeux panaméricains de Toronto. À sa première participation aux Championnats du monde de l’IAAF en quatre ans, elle a manqué de peu de se qualifier pour la finale du 100 m haies. De retour aux Jeux olympiques à Rio 2016, Phylicia a atteint la finale du 100 m haies et elle a aidé l’équipe du relais 4×100 m à atteindre la finale.

Après les Jeux, Kaillie Humphries l’a approchée pour savoir si le bobsleigh l’intéressait. Même si l’idée ne lui avait jamais effleuré l’esprit, elle a décidé de tenter le coup. Deux semaines après avoir pris part aux Championnats du monde de l’IAAF de 2017 à Londres, elle partait pour Calgary pour son entraînement en poussées. Elle a participé à sa première compétition internationale sur le circuit de la Coupe nord-américaine de bobsleigh en novembre 2017. Quelques semaines plus tard, elle a fait son entrée sur le circuit de la Coupe du monde à Innsbruck, poussant Kaillie jusqu’à une 4e position. Lors de leur seconde participation ensemble, en janvier 2018, elles se sont tenues au sommet du podium à Altenberg. Elles ont ajouté une médaille d’argent à leur collection quelques semaines plus tard à Königssee.

À propos de Phylicia

Débuts : Elle a commencé à faire de la course de haies à l’âge de 15 ans. Elle avait commencé en courant contre son père dans des stationnements et a eu le coup de foudre pour la course et la compétition. Au‑delà de l’athlétisme : Elle aime lire, regarder des films et voyager. Elle aime aussi la photographie et tout ce qui concerne le maquillage et la coiffure. Elle a obtenu un baccalauréat en biologie avec mention d’excellence de l’université du Connecticut en 2010. Sa devise : Fais aujourd’hui un geste pour lequel tu te remercieras demain. Elle s’inspire de Muhammed Ali. C’est en regardant les Jeux d’Atlanta 1996 que son rêve olympique est né.