Sandrine Mainville, Chantal Van Landeghem, Taylor RuckPenny Oleksiak et Michelle Williams ont remporté la première médaille du pays aux Jeux olympiques de Rio en décrochant le bronze au relais féminin 4×100 m style libre.

Le quatuor canadien de la finale de samedi, composé de Mainville, Van Landeghem, Ruck et Oleksiak, a complété la distance en 3:33,89 secondes.

relais 4x100 m

Chantal Van Landeghem, Taylor Ruck, Sandrine Mainville et Penny Oleksiak célébrent leur médaille de bronze au relais 4×100 m , le 6 août 2016 aux Jeux olympiques de Rio.

L’une des deux nageuses de 16 ans de l’équipe canadienne en finale, Penny Oleksiak, a pris part au relais moins d’une heure après s’être qualifiée pour la finale du 100 m papillon. Les Canadiennes savaient qu’elles devaient se méfier des Néerlandaises, plus précisément de leur dernière relayeuse Ranomi Kromowidjojo. Il n’était pas question de les laisser se faufiler jusqu’au podium.

Les réactions de Penny Oleksiak, Chantal Van Langehem, Taylor Ruck et Sandrine Mainville lors de la finale du relais 4x100 m féminin à Rio 2016.

Les réactions de Penny Oleksiak, Chantal Van Langehem, Taylor Ruck et Sandrine Mainville lors de la finale du relais 4×100 m féminin à Rio 2016.

C’est à Sandrine Mainville qu’est revenu la tâche de donner le coup d’envoi au relais canadien. La Québécoise de 24 ans a su livrer la marchandise en étant la plus rapide à sortir des blocs pour donner le relais à Chantal Van Landeghem après 53,89 s. Chantal et Taylor ont ensuite maintenu la cadence pour permettre a Penny Oleksiak de profiter d’une légère avance pour se sauver de Kromowidjojo et toucher le mur avec un chrono pour le dernier 100 m de 52,72 s.

Sandrine Mainville, Chantal Van Langehem, Taylor Ruck et Penny Oleksiak lors de la cérémonie des médailles aux Jeux olympiques de Rio, le 6 août 2016.

Sandrine Mainville, Chantal Van Landegehem, Taylor Ruck et Penny Oleksiak lors de la cérémonie des médailles aux Jeux olympiques de Rio, le 6 août 2016.

Michelle Williams obtiendra elle aussi une médaille de bronze pour son apport en ronde préliminaire.

Les Australiennes ont remporté l’or avec un chrono de 3:30,65 s en plus d’inscrire un nouveau record du monde. Les Américaines ont, quant à elles, décroché l’argent (3:32,89 s).

D’autres détails suivront.