Biographie :

Joseph Polossifakis est membre de l’équipe nationale depuis 2009. En 2010, il était membre de l’équipe de sabre qui a remporté la médaille d’argent des Championnats du monde FIE juniors.

Aux Jeux panaméricains de 2011, Joseph a gagné deux médailles : une médaille d’or comme membre de l’équipe de sabre et une médaille de bronze au concours individuel. En 2012, il a gagné une médaille d’or au concours individuel des Championnats panaméricains pour enfin terminer la saison 2011-2012 au 23e rang, réalisant ainsi un sommet en carrière.

Joseph a connu une période difficile quand une commotion cérébrale l’a tenu à l’écart de la compétition pendant presque un an. Selon ce qu’il qualifie de « petit miracle », il s’est remis juste à temps pour le début du processus de qualification olympique en avril 2015. Il a aussi réussi à participer aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto où il a décroché deux médailles d’argent.

Polossifakis a surmonté des blessures au dos et des ligaments déchirés à la cheville et au ménisque avant de participer à ses premiers Jeux olympiques à Rio en 2016, où il a pris le 23e rang de l’épreuve individuelle.

À propos de Joseph

Débuts : Il s’est initié à l’escrime à l’âge de 12 ans… Il a eu la chance de se joindre à l’équipe de son école, même s’il a raté une course obligatoire d’un mille parce qu’un de ses cours a fini trop tard. Il doutait de pouvoir finir la course parce qu’il était « un peu grassouillet ». Personne ne lui a toutefois demandé de la reprendre… Il voulait représenter le Canada depuis qu’il a vu un membre de son club d’escrime en compétition aux Jeux olympiques de 2004 à Athènes, faisant ainsi du rêve une possibilité… Autres intérêts : Il a obtenu un baccalauréat en commerce de l’Université McGill en 2014… Il aime l’UFC pour la force physique et mentale des athlètes… Il aime l’humour, jouer au poker et à des jeux de société (un passe-temps découvert à la suite de sa commotion cérébrale), lire des biographies et des romans policiers… Il adore le cinéma et son rêve d’enfance était de devenir acteur d’Hollywood. De tout et de rien : Sa citation favorite : « La plus importante distinction dans la vie est d’arriver à distinguer une occasion à saisir et une tentation à laquelle résister. »… La veille d’une compétition, il s’imagine toujours en train de l’emporter sur ses adversaires… Il ne part jamais en voyage sans casque d’écoute à réduction de bruits… On le surnomme Polo… Il ne croit pas aux objets porte-bonheur, car il aurait trop peur de les égarer, ce qui l’amènerait à penser qu’un malheur l’attendrait.