Biographie :

Erica Wiebe a remporté la troisième médaille d’or du Canada en lutte en triomphant de la Kazakhe Guzel Manyurova en finale pour décrocher la victoire de la catégorie des 75 kg. Elle rejoint les deux autres seules médaillées en lutte du Canada, Tonya Verbeek et Carol Huynh. Erica a connu une excellente saison 2014, où elle a remporté chaque tournoi individuel auquel elle a participé, une série de 36 combats, jusqu’aux quarts de finale des Championnats du monde. Parmi ses victoires les plus prestigieuses, elle compte les médailles d’or des Jeux du Commonwealth et des Championnats du monde universitaires. C’était alors la troisième année consécutive qu’elle montait sur le podium de ces derniers, après une médaille d’argent en 2012 et une médaille de bronze en 2013. En 2015, même si elle n’a pas réussi à se qualifier au sein de l’équipe canadienne des Jeux panaméricains ni de celle des Championnats du monde, elle a gagné en expérience sur la scène internationale en décrochant la première place de la Classique Nordhagen, du Grand Prix Ivan Yarygin, de l’Open Klippan Lady, du Grand Prix d’Allemagne, de la Coupe Canada, du Grand Prix d’Espagne et du tournoi Bill Farrell Memorial, établissant son record en compétition internationale en 2015 à 29-1. Erica a fait ses débuts sur la scène internationale chez les juniors lors des Championnats panaméricains de 2007 avant de participer aux Championnats du monde juniors de 2008 et 2009. Erica s’est rendue à Londres 2012 comme partenaire d’entraînement de l’olympienne Leah Callahan. Elle a ainsi acquis une expérience qui lui a servi dans sa préparation pour les Jeux olympiques de Rio.

À propos de l’athlète

Famille : Elle est la fille de Charles Wiebe et Paula Preston. Sa sœur aînée s’appelle Alisa. Débuts : Elle a commencé la lutte en 3e secondaire après avoir vu une annonce pour un entraînement de lutte mixte. Graduellement, elle a délaissé les autres sports qu’elle pratiquait, dont le soccer. Au-delà de la lutte : En 2012, elle a obtenu son baccalauréat en kinésiologie de l’Université de Calgary, et son baccalauréat ès arts en sociologie de la même université en 2016. Elle aime la lecture et les escapades dans les montagnes pour faire du ski et de la randonnée. Elle est ambassadrice de Rapides et Radieuses et Right to Play. Sa devise : « Sois toi-même. Ce sera toujours suffisant. » Sa meilleure amie est sa coéquipière de l’équipe nationale, Jasmine Mian, depuis qu’elles ont partagé une chambre lors de leur premier voyage d’équipe à 15 ans. Elle rêve de représenter le Canada depuis un mini-match de soccer auquel elle a participé, enfant, lors d’un match amical de l’équipe canadienne féminine au parc Lansdowne, à Ottawa. Elle était euphorique à l’idée de jouer devant une foule de spectateurs. Sa source d’inspiration est l’olympienne Christine Nordhagen (qui est dans la même catégorie de poids) en raison de son attitude sur le tapis. Certains disent qu’elles se ressemblent physiquement. En voyage, elle apporte toujours un pot de Nutella pour manger avant une compétition. Elle collectionne les aimants des pays qu’elle visite.