Biographie :

Maxim Bouchard a été membre de l’équipe nationale junior de 2006 à 2008, mais il ne s’est joint à l’équipe senior qu’en 2013, après une pause de la compétition de trois ans (2008-2011). À 18 ans, faire de la compétition ne le motivait plus, et l’occasion s’est présentée de participer à des spectacles de plongeon. Pendant un entraînement aux Philippines en mars 2010, la plateforme d’un pied carré sur laquelle il se tenait s’est écroulée et il a fait une chute de six mètres dans un trou de ciment d’une profondeur de trois mètres.

Les fractures de l’humérus et du poignet qu’il a subies ont nécessité une intervention chirurgicale. Il a aussi reçu 40 points de suture à la tête. Le nerf radial a été touché et son bras a été paralysé pendant six mois. L’accident lui a permis de prendre conscience que le plongeon était sa passion et qu’il devait tout mettre en œuvre pour réussir. En décembre 2011, après un an et demi de réadaptation, il est retourné aux Championnats canadiens où il a remporté une médaille de bronze au tremplin de 3 m. Il a été sacré champion canadien senior pour la première fois en 2013, lorsqu’il a remporté les épreuves du 10 m et du 10 m synchro (avec Philippe Gagné) lors des Championnats canadiens d’hiver.

En 2014, Maxim a participé aux Jeux du Commonwealth et à la Coupe du monde FINA. Cette année-là, il a aussi subi une chirurgie à l’épaule en plus d’une fracture du pied. En 2015, il a participé aux Jeux panaméricains à la plateforme de 10 m et aux Championnats du monde FINA pour la première fois. Il a terminé sixième au classement général à la plateforme de 10 m dans la série de coupes du monde FINA 2016 avec notamment une septième place à la coupe du monde de Rio en février 2016. Lors de ses premiers Jeux olympiques en 2016 à Rio, Maxim a raté la demi-finale sur la plateforme de 10 m par une seule place.

À propos de Maxim

Famille : Il est le fils de Gaston et Nicole Bouchard. Son frère aîné Raphaël est devenu danseur professionnel solo pour Les Grands Ballets Canadiens après avoir dansé pendant 10 ans dans Les Ballets de Monte-Carlo. Débuts : Il a commencé à plonger à l’âge de 4 ans parce qu’il voulait faire tout ce que son grand frère faisait. Il a continué à plonger même lorsque son frère a abandonné, parce qu’il aimait l’adrénaline. Au-delà du plongeon : Il aime voyager pour découvrir de nouveaux endroits et de nouveaux mets. C’est un amateur de voitures et de mode qui a touché au mannequinat. Il aimerait faire carrière en relations publiques et en organisation d’événements. Il vend ses propres œuvres d’art à l’encan au profit du Centre D’Apprentissage Parallèle pour la santé mentale. Ses citations préférées : « Les gens les plus heureux n’ont pas tout ce qu’il y a de meilleur, mais ils savent tirer le meilleur de ce qu’ils ont. » Son modèle de comportement est la médaillée de bronze des Jeux olympiques de 1996, Annie Pelletier. Il l’a vue à la télévision avant les Jeux, et depuis, il fait du plongeon. Le moment des Jeux olympiques qu’il a trouvé le plus touchant est la médaille de bronze de la patineuse artistique Joannie Rochette aux Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver après le décès soudain de sa mère.