Biographie :

En décembre 2009, KC Fraser a décidé d’essayer de se tailler une place au sein de l’équipe nationale pour une dernière fois. Elle avait déjà plusieurs médailles des Championnats canadiens à son actif, mais avec une motivation renouvelée et l’aide de son entraîneur Peter Martinek, elle a atteint son objectif en moins d’un an. Continuant à s’améliorer, KC a remporté sa première médaille en Coupe du monde en 2011, une médaille de bronze au K‑2 200 m avec Genevieve Orton. Lors des Jeux panaméricains de 2011, elle était membre de l’équipage de K‑4 500 m médaillé d’or. Elle a raté de peu la qualification pour la seule place en kayak féminin à Londres 2012. KC a entamé la saison suivante avec quatre médailles en K‑2 et K‑4 de la Coupe du monde avant de mettre la main sur la 6e place de l’épreuve du K‑4 500 m aux Championnats du monde de 2013. Il s’agit du meilleur résultat du Canada depuis une décennie. En 2014, elle a remporté une médaille d’argent en K‑2 1000 m de la Coupe du monde et pris part aux épreuves de K‑4 500 m et de K‑2 500 m des Championnats du monde. De retour aux Jeux panaméricains de 2015, KC était membre du K‑4 500 m qui a procuré au Canada sa première médaille, une médaille d’or, à domicile. En 2016, elle s’est associée à Genevieve pour qualifier le Canada pour les Jeux 2016 à Rio en K‑2 500 m en remportant la compétition de qualification continentale panaméricaine. Le duo a par la suite remporté une course nationale pour s’assurer une place aux Jeux olympiques.

 À propos de l’athlète…

Famille : Elle est la fille de Blair et Johanne Fraser (aujourd’hui décédée). Ses frères aînés s’appellent Shawn et Thomas. Sa sœur cadette se nomme Mariane. Débuts : Elle a commencé à faire du canoë-kayak à l’âge de 14 ans dans le cadre d’un programme estival du Club de canoë de Pointe-Claire. Pour qu’elle ne fasse pas de bêtises, sa mère l’avait inscrite à plusieurs sports. Elle s’est amusée et s’est découvert une passion. Elle se voyait faire du canoë-kayak à long terme. Son rêve olympique est né lorsqu’elle a vu un olympien à son club. Au-delà du canoë-kayak : Elle aime suivre des cours de danse ou d’art, faire du camping, du traîneau à chien et de la randonnée; elle aime aussi voyager. Elle est titulaire d’un baccalauréat en loisirs de plein air et tourisme de l’Université Lakehead. Sa devise : « Sors de ta zone de confort. »