Biographie :

La marathonienne canadienne Krista DuChene est une experte de la conciliation entraînement-famille. Depuis qu’elle a été couronnée championne canadienne en 2010, elle se maintient parmi les meilleures marathoniennes du Canada. Après la naissance de son troisième enfant en 2011, Krista a réussi les deuxième et troisième meilleurs temps de 2012 au pays. L’année suivante, elle participait pour la première fois aux Championnats du monde de l’IAAF, mais elle s’est écroulée au treizième kilomètre en raison de la chaleur extrême. Elle a été l’une des 25 coureuses à ne pas franchir la ligne d’arrivée. Au mois d’octobre, elle a réussi le deuxième meilleur temps de l’histoire du marathon féminin canadien (2:28:32) lors du Toronto Waterfront Marathon. En avril 2014, elle s’est fracturé le fémur lors du demi-marathon de Montréal. La douleur a commencé à se faire sentir à 5 km du fil d’arrivée, et à peine 500 m avant, sa jambe a cédé à une fracture de fatigue non diagnostiquée qui s’est transformée en fracture complète à l’endroit où le fémur rencontre l’os de la hanche. Elle a continué et terminé au 3e rang, mais elle a ensuite subi une intervention chirurgicale où une plaque et trois vis ont été installées. Pour cette raison, elle a raté les Jeux du Commonwealth en 2014 ainsi que les Jeux panaméricains en 2015. Un an après la blessure et après sept mois de réadaptation, elle est devenue admissible à une qualification olympique lorsqu’elle a complété le marathon de Rotterdam en 2:29.38, en avril. Un an plus tard, elle était de retour au demi-marathon de Montréal. Elle a alors arrêté le chronomètre à 1:12:30 pour remplir les exigences de Rio 2016.

À propos de l’athlète…

Famille : Son mari s’appelle Jonathan DuChene. Elle a deux fils, Micah (né en 2006) et Seth (né en 2008), et une fille Leah (née en 2011). Elle a trois frères aînés, Franz, Kevin et Robert, une sœur aînée, Janna, et un frère cadet, Lloyd. Débuts : Elle court depuis qu’elle sait marcher. Elle était une enfant active avec de l’énergie à revendre. Elle adorait regarder la gymnastique à la télévision et essayer de recréer les mouvements dans le salon. Elle s’est ensuite passionnée pour le hockey et la course. Elle a joué au hockey à l’Université de Guelph avant de se remettre à la course pour le plaisir. À chaque marathon, elle courait un peu plus vite. Au-delà de l’athlétisme : Dans ses temps libres, elle se consacre à être la meilleure mère possible. Elle amène ses enfants à la natation et au hockey tout en faisant du bénévolat à leur école et à l’église. Elle est diététiste. En 2000, elle a obtenu son baccalauréat en sciences en nutrition appliquée de l’Université de Guelph. Elle appuie la Kenyan Kids Foundation. Sa source d’inspiration est l’ancienne détentrice du record canadien du marathon Silvia Ruegger pour son organisation Start2Finish et sa foi. En voyage, elle apporte toujours sa Bible et une photo de l’équipe DuChene, les cinq membres de sa famille. Enfant, on la surnommait Mouse. Citation préférée : « Je crois que Dieu m’a fait pour une raison, mais il m’a aussi donné la vitesse. Quand je cours, je ressens Son plaisir. » – Eric Liddell.